Formule 1 : le Grand Prix du Japon à Suzuka annulé pour la deuxième année consécutive à cause du Covid-19

Le calendrier de la saison 2021 est une nouvelle fois perturbé avec cette quatrième course annulée. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Ferrari du pilote allemand Sebastian Vettel lors du Grand Prix du Japon 2019, le dernier en date disputé sur le circuit de Suzuka après les annulations des éditions 2020 et 2021 pour cause de crise sanitaire. (CLEMENT MARIN / DPPI via AFP)

Les pilotes et les fans vont une nouvelle fois être privés du Grand Prix du Japon à Suzuka. Pour la deuxième année consécutive et en raison de la pandémie de Covid-19, les organisateurs ont décidé d'annuler la course sur le mythique circuit japonais, initialement prévue le 10 octobre. Une décision prise par "le gouvernement japonais" à cause "des difficultés liées à la pandémie qui perdure dans le pays".

Pour la quatrième fois cette saison en F1, un Grand Prix est donc annulé à cause de la crise sanitaire. Au cours de l'été, plusieurs courses ont été rayées du calendrier par les organisateurs (Canada, Singapour et Australie). Initialement organisé en remplacement du Grand Prix du Canada, le Grand Prix de Turquie, prévu à Istanbul le 3 octobre, est encore incertain. Même cas de figure pour la Chine, qui n'a pour l'instant pas de date fixée. 

Le Japon toujours sous état d'urgence sanitaire

Depuis fin juin, le Japon connaît une nouvelle vague de cas de coronavirus, la pire à ce jour, sous l'effet notamment du variant Delta, plus contagieux. Les cas quotidiens de Covid-19 ne cessent d'augmenter et ont dépassé pour la première fois la barre des 20 000 au niveau national.

L'état d'urgence, remis en place mi-juillet dans une partie du pays, a été prolongé jusqu'au 12 septembre, et étendu à d'autres départements nippons. Après la quinzaine olympique, le Japon s'apprête à accueillir les Jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre. Les conditions seront les mêmes pour les athlètes paralympiques que pour leurs confrères et consœurs des JO : huis clos, tests PCR à répétition, limitation des déplacements... 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.