Cet article date de plus d'un an.

F1 : Max Verstappen survole le Grand Prix d'Autriche et dépasse Ayrton Senna

Le leader du championnat du monde a remporté, dimanche, le 42e Grand Prix de sa carrière en Formule 1.
Article rédigé par Luc Sares, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Max Verstappen a encore une fois survolé la course, lors du Grand Prix d'Autriche, le 2 juillet 2023. (VLADIMIR SIMICEK / AFP)

Les Grands Prix s'enchaînent et se ressemblent pour Max Verstappen. Ultra-dominateur depuis le début de saison, le pilote Red Bull a remporté, dimanche 2 juillet, en Autriche, son septième Grand Prix cette saison (sur neuf disputés). À 25 ans, le Néerlandais décroche sa 42e victoire en Formule 1, ce qui lui permet de dépasser Ayrton Senna, triple champion du monde (1988, 1990 et 1991), et de devenir le 5e coureur le plus souvent victorieux de son sport.

Comme un symbole de sa domination totale sur le Red Bull Ring, le pilote néerlandais s'est même permis de s'arrêter aux stands à deux tours de la fin pour aller chiper le temps du meilleur tour à son coéquipier Sergio Perez. Après son succès lors de la course sprint samedi, il porte désormais son avance au classement à 81 points sur le pilote mexicain. Ce dernier a tout de même brillé, dimanche, terminant 3e après avoir débuté de la 15e position.

Les Ferrari impuissantes

Respectivement deuxième et troisième sur la grille de départ, Charles Leclerc et Carlos Sainz étaient bien positionnés pour lutter pour la victoire. Mais face à la domination de Red Bull cette saison, qui a raflé tous les Grand Prix, la lutte pour la victoire s'est transformée en bataille pour le podium entre les Ferrari et Sergio Perez. En tête quelques tours pendant l'arrêt au stand de Max Verstappen, Charles Leclerc a su maintenir sa deuxième place malgré le bon rythme de Carlos Sainz, bien aidé par la stratégie de Ferrari. Dans une course où les pilotes ont eu du mal à respecter les limites de la piste, écopant les uns après les autres de pénalités (dont Sainz et Hamilton), le deuxième pilote Red Bull a fini par prendre le meilleur sur l'Espagnol pour compléter le podium.

Derrière, Pierre Gasly finit dans les points, 10e sur la ligne d'arrivée, au contraire de l'autre Alpine pilotée par Esteban Ocon, finalement 14e et pénalisé pour une faute de son équipe dans les stands. Les Mercedes de George Russell et Lewis Hamilton sont elles 7e et 8e, alors que Lando Norris a accroché la 4e place.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.