F1 : la Française Doriane Pin rejoint Mercedes et la F1 Academy

Première femme élue "Révélation de l'année" en championnat du monde d'endurance l'année dernière, la Française se voit offrir une chance en monoplace par l'écurie octuple championne du monde des constructeurs en Formule 1.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Doriane Pin avant les 24 Heures du Mans, le 2 juin 2023. (MAXPPP)

Prometteuse pilote française, engagée l'année dernière en championnat du monde d'endurance WEC (catégorie LMP2, antichambre de la catégorie reine des Hypercars), Doriane Pin évoluera en monoplace en 2024. La Tricolore rejoint la filière jeunes pilotes de Mercedes et participera à la prochaine saison de la F1 Academy, une compétition de Formule 4 réservée aux femmes pilotes dans laquelle évoluait l'année dernière la Française Lola Lovinfosse, a annoncé mardi 16 janvier l'écurie vice-championne du monde en titre de Formule 1.

"Un nouveau chapitre s'ouvre et je suis fière de franchir cette nouvelle étape au sein d'une équipe aussi prestigieuse et dans le cadre du projet Iron Dames, a réagi Doriane Pin dans un communiqué. Passer aux monoplaces était un objectif clair pour ma carrière, et me retrouver dans cet environnement est une excellente approche" .

En 2023, celle qu'on appelle "Pocket rocket" (fusée de poche) - un surnom qu'elle doit à sa petite taille (1,59 m) et ses performances au volant - est devenue la première femme à remporter le prix de "Révélation de l'année" en WEC. En fin d'année, elle a également fait ses débuts en monoplaces, remportant même une course en championnat de Formule 4 en Asie du Sud-Est. Avant cela, la native d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) a aussi été sacrée championne de France de karting en 2019 et, en 2022, a remporté le "Ferrari Challenge Europe", un championnat mixte organisé par la Scuderia.

L'espoir de gravir les échelons jusqu'à la F1

"Nous avons suivi de près son évolution ces dernières années, car elle n'a cessé d'impressionner, a commenté le patron de Mercedes, l'Autrichien Toto Wolff. Doriane est un talent prometteur et nous sommes heureux de rejoindre la F1 Academy en la choisissant comme pilote". Comme son compatriote Esteban Ocon - aujourd'hui titulaire chez Alpine - avant elle, Doriane Pin rejoindra la filière jeunes de l'écurie octuple championne du monde en catégorie reine avec l'espoir de courir un jour en F1, "ce qui [lui] a donné l'envie de [se] lancer dans ce sport", avait-elle assuré l'an dernier à l'AFP.

Au sein de la F1 Academy, la Française représentera le constructeur allemand avec le soutien d'Iron Dames - avec qui elle a signé son premier contrat professionnel, en 2021 - et de l'équipe italienne Prema. Lancée en 2023, cette compétition 100% féminine a pour but de conduire les pilotes aux échelons supérieurs menant jusqu'à l'élite du sport automobile. Selon le nouveau règlement en vigueur, chacune des dix écuries présentes en F1 sera représentée et doit donc nommer une pilote. La première manche se tiendra le week-end du 9 mars en Arabie Saoudite, en marge du deuxième Grand Prix de la saison de F1.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.