F1 - Grand Prix de Sakhir : Valtteri Bottas en pole devant George Russell

Valtteri Bottas (Mercedes) a pris la pole position du Grand Prix de Sakhir, avant-dernière course de la saison de Formule 1. En l'absence de Lewis Hamilton, il a devancé son coéquipier George Russell et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Valtteri Bottas (Mercedes) (KAMRAN JEBREILI / POOL)

Valtteri Bottas (Mercedes) a fait respecter la hiérarchie ce samedi sur le sinueux circuit de Sakhir, propice à des écarts serrés. En l'absence de Lewis Hamilton, touché par la Covid-19, le Finlandais a pris la pole position de l'avant-dernier Grand Prix de la saison. Il a dominé son coéquipier George Russell (+0.026), impressionnant pour son intérim. Max Verstappen (Red Bull, +0.056) prend la troisième place. 

Russell avait semé le doute lors des essais libres, avec le meilleur temps lors des deux premières séances. Et le Britannique a sans doute rêvé de coiffer Bottas lors de son dernier tour. Pour 26 millièmes, Bottas signe sa 16e pole position en carrière, sa 5e de la saison (pour deux Grand Prix remportés). "Être en pole est agréable, mais ce n'était pas ma meilleure séance" a analysé froidement le Finlandais. 

Charles Leclerc (Ferrari, +0.236) complète la deuxième ligne au côté de Verstappen, devant la Racing Point de Sergio Perez (5e, +0.413). Les deux hommes ont largement dominé leurs coéquipiers, Sebastian Vettel (13e) et Lance Stroll (10e, +0.823). Le Français Pierre Gasly, dont l'Alpha Tauri a connu des soucis techniques, termine 9e (+0.777). Esteban Ocon (Renault) n'a pas dépassé la Q2 (11e). 

Albon en difficulté, première pour Fittipaldi

Alexander Albon joue gros dans cette fin de saison, mais le pilote britannique n'a pas marqué de points dans cette séance de qualifications. Loin d'être certain de conserver son baquet chez Red Bull l'an prochain, Albon a vécu un petit calvaire sur le circuit de Sakhir. Déjà tout proche de sortir en Q1, il a laissé seul Verstappen dès la Q2 (12e, +). 

Remplaçant de Romain Grosjean après l'impressionnant accident du Français le week-end dernier, Pietro Fittipaldi a pris ses marques tant bien que mal. Le Brésilien est le seul pilote à ne pas être descendu sous les 55 secondes (20e, 55.426) "Romain m'a dit de faire de mon mieux et d'essayer d'en profiter, a-t-il expliqué au micro de Canal +. "C'est très difficile, il y a tellement de choses sur lesquelles se concentrer. Mais au final, j'ai vraiment apprécié."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.