Cet article date de plus de deux ans.

F1 - GP d'Allemagne : Hamilton l'emporte après une course folle, Vettel a abandonné

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche le Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, à Hockenheim (Bade-Wurtemberg), devant les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Ce 66e succès en carrière lui permet de reprendre la tête du Championnat du monde, avec 17 points d'avance, à l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), qui a abandonné après être sorti de la piste au 52e tour alors qu'il menait et que la pluie avait fait son apparition.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Alors que Ferrari dominait la course, le tour 52 fut fatal. Le leader du championnat du monde Sebastian Vettel, huit points devant Lewis Hamilton (Mercedes), a perdu le contrôle de sa monoplace sous la pluie. Il a terminé sa course dans le mur après être sorti dans le bac à gravier. Résultat, Lewis Hamilton remporte la course devant l'autre Mercedes de Valtteri Bottas. Kimi Räikkönen occupe la troisième place du podium. Satisfaction côté français avec deux bons résultats : Romain Grosjean termine 6e, Esteban Ocon 8e. 

C'est la première fois que le natif de Stevenage remporte une course après être parti au-delà des six premières places. "Il faut toujours y croire, j'ai prié longuement avant le départ", a expliqué le quadruple champion du monde, très éprouvé mais ravi. L'équipe a réalisé un super boulot, la voiture était extraordinaire", a-t-il ajouté tandis que les cieux se déchaînaient enfin après l'arrivée. L'hymne britannique en l'honneur du vainqueur a été joué sous un énorme orage. Mercedes a également récupéré la tête du classement des constructeurs, huit points devant Ferrari. Parti seulement de la 14e position suite à un problème hydraulique samedi en qualifications, Hamilton, rapidement remonté au 4e rang, a ensuite profité des averses éparses apparues dans le dernier tiers de la course et du retrait de son rival.
 

Vettel perd gros

En abandonnant au 52e tour 1 alors qu'il était tranquillement en tête de la course, Sebastian Vettel a perdu gros. Il n'avait pas chaussé de gommes intermédiaire ou pluie contrairement à plusieurs autres pilotes. Vettel était parti en pole position et tentait d'obtenir sa première victoire à Hockenheim. Il s'agit du premier abandon du pilote de 31 ans cette saison.

Avec AFP
    

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.