Formule 1 : Hamilton devance Verstappen sur la deuxième séance des essais libres du GP du Portugal

Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la deuxième séance des essais libres devant son rival Max Verstappen (Redbull).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Lewis Hamilton (Mercedes) remporte la 2e séance des essais libres au Portugal. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Il a mis fin à une anomalie : le septuple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) a dominé ses tous premiers essais libres de la saison de Formule 1 à Portimao, au Grand Prix du Portugal, vendredi 30 avril.

Avec un chrono de 1’19”837 lors de la deuxième séance, dans des conditions venteuses qui ont compliqué la vie de tous, le pilote Mercedes se place 0”143 devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et 0”344 devant le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes). Le matin, ces deux derniers s'étaient échangés la première place sur la feuille des temps, Bottas terminant devant Verstappen.

Comme attendu, c'est donc le duel naissant de 2021, Hamilton contre le Néerlandais de Red Bull, qui se dessine pour la troisième manche du championnat sur le vallonné circuit de l'Algarve, où la F1 n'a couru qu'une fois en octobre dernier. Avec un succès chacun en deux manches, les deux font quasiment jeu égal au championnat du monde, avec un petit point d'avance pour le Britannique (celui du meilleur tour du GP d'Emilie-Romagne).

Ferrari mène le groupe de chasse

"Nous avons l'air très proches, je pense que ça va être serré", anticipe le Britannique, qui ajoute tout de même en avoir encore sous la pédale. "Je ne sais pas comment s'est déroulé le tour de Max mais le mien n'était pas parfait, assure-t-il. La voiture peut être encore plus rapide et il y a des améliorations possibles. Mais je suis sûr que c'est le cas (de Red Bull) également."


Derrière, Ferrari plutôt que McLaren se dégage comme la troisième force du plateau, avec le Monégasque Charles Leclerc 4e le matin et l'Espagnol Carlos Sainz Jr à la même place l'après-midi. Fer de lance de l'écurie britannique en ce début de saison, l'Anglais Lando Norris reconnaît "être à la lutte sur certaines portions de la piste" et pointe une autre menace : Alpine, avec l'Espagnol Fernando Alonso et le Français Esteban Ocon, 5e et 6e des essais libres 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.