MotoGP : le Français Fabio Quartararo sacré champion du monde, une première dans l'histoire du sport tricolore

Alors qu'il reste encore deux GP cette saison, le Français a été sacré champion du monde, dimanche, dans la catégorie reine, lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fabio Quartararo lors des qualifications du Grand Prix d'Emilie-Romagne, le 23 octobre 2021, à Misano.  (ANDREAS SOLARO / AFP)

Un week-end historique pour Fabio Quartararo et le sport mécanique français ! À seulement 22 ans, le pilote de Yamaha est devenu le premier Français à décrocher un titre mondial en MotoGP, dimanche 24 octobre, à l'occasion du Grand Prix d'Emilie-Romagne. Parti de la quinzième place, El Diablo a réalisé une formidable remontée et a terminé quatrième de la course. Un résultat suffisant pour être sacré, puisque son rival Francesco Bagnaia, qui a fait la course en tête tout du long, a chuté à cinq tours de la fin.

Rien n’était gagné pour le Français. Parti en quinzième position après s’être retrouvé en difficulté lors des qualifications, il a été auteur d’une formidable remontée. Il a laissé passer l’orage des premiers tours, avant de commencer à prendre son rythme et doublé ses adversaires les uns après les autres.

Quartararo peut remercier Marquez

C’est Marc Marquez, octuple champion du monde, qui s’est imposé sur le circuit de Misano, empochant une troisième victoire cette saison et une deuxième de rang. Le pilote de chez Honda a exercé une très forte pression sur Pecco Bagnaia pendant toute la durée de la course, avant que l’Italien ne chute à cinq tours de l’arrivée. Ce dernier avait pourtant réalisé une course exemplaire et a gardé la tête pendant 22 tours. "C'était lui le pilote le plus rapide aujourd'hui", a reconnu l'Espagnol. "Mais aujourd'hui, c'est le jour de Fabio. Il le mérite, il a fait une saison incroyable."

El Diablo, surnom qui vient de ses jeunes années en Espagne, auteur de cinq victoires et dix podiums cette saison, offre à Yamaha une première victoire depuis 2015. Très ému, le Français a lâché quelques larmes à l'issue de la course, recevant des accolades de ses proches, mais aussi de son compatriote et concurrent Johann Zarco (Ducati), qui a terminé la course juste derrière lui. 

"Je ne peux pas le croire. Je ne peux pas parler. C’est dingue. Je vis mon rêve, en compagnie de toute ma famille. Je vais profiter au maximum ce soir. C’est une très belle saison", s'est réjoui le Français à l'issue de la course.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fabio Quartararo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.