Cet article date de plus de trois ans.

Dakar 2018 / étape 4: 100 kilomètres sur le sable

La quatrième étape du Dakar emmène les concurrents pour une boucle bien particulière autour de San Juan de Marcona. Le départ s'effectuera en ligne depuis une plage, non sans rappeler l'Enduropale du Touquet. Les voitures s'élanceront quatre par quatre, les motos 15 par 15, et les camions deux par deux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Pour Marc Coma, cette étape devrait s'avérer particulièrement intéressante d'un point de vue tactique. "Chaque compétiteur cale son pilotage sur celui des autres. Lorsqu'ils se retrouveront sur une piste plus compliquée -après 40 km sur la plage-  il y aura un peu de jeu entre eux", explique le Directeur sportif du Dakar. "Qui veut y aller en premier, qui préfère rester derrière ? Cela va être un moment intéressant de la journée, on va découvrir la tactique de chaque pilote.

Le conseil du jour: Sur le sable, on dégonfle !

Vu le profil de l'étape, la plus longue sur le sable, les différents concurrents auront tout intérêt à dégonfler les pneus de leur véhicule. Lorsque les pneus sont légèrement plus mous, ces derniers sont plus larges, et la mobilité devient paradoxalement plus importante sur cette surface si piégeuse. Comptez jusqu'à 0,5 barres de pression en moins maximum pour un meilleur rendement. Evidemment, en quittant le sable, il faudra regonfler pour garder une adhérence parfaite sur les pistes caillouteuses et éviter les crevaisons... 

Voir le post sur Instagram

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.