24 Heures du Mans : Alpine s'engagera en Hypercar à partir de 2024

La marque française rejoint des concurrents prestigieux comme Toyota, Peugeot, Porsche ou encore Ferrari.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La voiture Alpine lors des 24h du Mans 2021, le 19 août. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

La marque française Alpine, arrivée troisième aux 24 Heures du Mans en 2021, a annoncé, mardi 5 octobre, rejoindre la catégorie reine des Hypercars à partir de 2024. Elle alignera deux véhicules sur une épreuve qu'elle avait remportée en 1978.

"Alpine vient de confirmer la poursuite de son programme en endurance. La marque française s'engagera en catégorie Hypercar à partir de 2024 via la règlementation LMDh et pour quatre années", a dévoilé la marque dans un communiqué diffusé sur le site des 24 heures du Mans.

Engagée à 11 reprises sur la classique mancelle, la marque française a glané en août dernier la troisième place de la 89e édition avec sa N°36, une LMP1 non-hybride adaptée pour concourir auprès des Hypercars, nouvelle catégorie reine depuis cette année.

"En concourant à la fois en Formule 1 et en Endurance, Alpine sera une des rares marques à être présente dans les deux disciplines phares du sport automobile", s'est réjouit Laurent Rossi, Président d'Alpine Racing. A l'occasion de la 89e édition de la course, ce dernier avait confirmé l'attachement de la marque à l'endurance, affirmant néanmoins qu'elle ne serait pas prête à engager un véhicule en Hypercar pour 2022.

Un plateau de rêve dans les prochaines années

La réglementation interdisait à la marque de revenir en LMP1 à compter de la prochaine édition. En 2021, cinq véhicules étaient engagés en Hypercar dont les deux Totoyas, arrivées en tête, et deux Glickenhaus.

Alpine les rejoindra à nouveau, en compagnie de Peugeot, Porsche, Audi, Cadillac, Acura et BMW, une "excellente nouvelle" pour Pierre Fillon, le président de l'Automobile club de l'Ouest organisateur de la course, ravi d'accueillir "un plateau aussi relevé".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Auto-Moto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.