DIRECT. Scandale dans l'athlétisme : la Russie estime "infondées" les accusations de dopage envers ses athlètes

L'Agence mondiale antidopage a accusé Moscou d'avoir mis en place un système de dopage organisé.

Les athlètes russes Mariya Savinova (G), championne olympique du 800 m, et Ekaterina Poistogova (D), aux JO de Londres, le 11 août 2012. L\'Agence mondiale antidopage demande leur suspension à vie.
Les athlètes russes Mariya Savinova (G), championne olympique du 800 m, et Ekaterina Poistogova (D), aux JO de Londres, le 11 août 2012. L'Agence mondiale antidopage demande leur suspension à vie. (FRANCK FIFE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La Russie a jugé "infondées" les accusations de dopage de l'Agence mondiale antidopage (AMA) envers ses athlètes, mardi 10 novembre. La veille, l'AMA avait accusé Moscou d'avoir mis en place un système de dopage organisé, et demandé sa suspension de toutes les compétitions sportives.

L'AMA a demandé lundi la suspension de la Russie de toutes les compétitions sportives, en raison de multiples infractions. L'agence accuse notamment Moscou d'avoir mis en place un système de dopage organisé et d'avoir "saboté" les JO 2012 de Londres en raison de la présence d'athlètes ayant pris des stimulants.

La Fédération russe d'athlétisme a annoncé mardi qu'elle comptait soumettre des "mesures concrètes" à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), afin d'éviter la suspension de ses athlètes. "Nous sommes prêts à former un solide partenariat stratégique avec l'IAAF", a indiqué la Fédération russe.

Le Kremlin rejette les accusations contre ses athlètes. "Jusqu'à ce que des preuves soient présentées (...), il sera difficile d'accepter ces accusations ; elles sont totalement dénuées de fondement", a déclaré mardi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à la presse.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live

13h15 : La ministre de l'Education lance un plan expérimental pour réduire les inégalités sociales à partir du collège. Voici trois conditions pour que cela fonctionne.



(MAXPPP)

14h18 : Absolument. Que ceux qui travaillent bien soient - enfin - récompensés et que les glandeurs .....

14h18 : Dans l'administration où je travaille, il faut savoir qu'il y a des quotas pour l'attribution des "excellents". Ainsi, pour contenter tout le monde, il y a une sorte de "turn over" d'une année sur l'autre. Et on parle de mérite ? Sans parler du copinage...

14h18 : La prime au mérite doit être versée une fois et non mensuellement.

14h17 : Oui, je suis favorable à la part de mérite dans la rémunération des fonctionnaires. Et aussi pour les ministres et les députés.

14h17 : Le ministre de l'Economie et la ministre de la Fonction publique se disent favorables à plus de prime au mérite dans la rémunération des fonctionnaires. Cela vous donne des idées.

13h02 : #ATHLETISME L'Agence mondiale antidopage suspend l'accréditation du laboratoire de Moscou mis en cause dans le scandale de corruption sur fond de dopage.

12h54 : La seconde attaque a eu lieu près de la porte de Damas, l'une des principales entrées de la Vieille Ville de Jérusalem. Selon la police, un Palestinien de 37 ans est passé en courant à hauteur de deux gardes de sécurité privés et a tenté de les poignarder avec un couteau. Les gardes ont tiré.

12h53 : La première attaque a eu lieu à Pisgat Zeev, un quartier de colonisation israélienne. Deux Palestiniens, âgés de 12 ou 13 ans selon la police, ont blessé à coups de couteau un garde de sécurité du tramway.

12h52 : Ces attaques au couteau sont les premières à Jérusalem depuis une dizaine de jours. La vague d'attentats anti-Israéliens avait ces derniers temps connu une accalmie dans la Ville sainte.



(AHMAD GHARABLI / AFP)

12h53 : Deux nouvelles attaques au couteau ont été perpétrées presque simultanément contre des Israéliens à Jérusalem-Est. Deux assaillants palestiniens, dont l'un d'une douzaine d'années, ont été blessés par balles.

12h44 : Valérie Pécresse et Claude Bartolone sont au coude-à-coude. Selon le dernier sondage en date, la candidate des Républicains ne devancerait son rival socialiste que d'un point au second tour des régionales en Ile-de-France.

12h35 : La Commission européenne lance un avertissement à la Grande-Bretagne, au moment où son Premier ministre, David Cameron, présente ses propositions de réformes de l'Union européenne pour que son pays reste au sein de l'UE. Certaines de ses demandes sont "hautement problématiques".

12h22 : Etes-vous favorable à une prime au mérite pour les fonctionnaires ? C'est la question du jour à laquelle France 3 vous propose de répondre. Pour participer, c'est par ici.

12h19 : Derrière la parité affichée pour les prochaines régionales se cache une réalité : les femmes restent condamnées à jouer les seconds rôles. J'ai fait le point sur les têtes de liste investies par les partis, département par département, et j'ai pu constater qu'elles n'étaient que rarement mises en avant.

12h18 : #REGIONALES Sur 132 listes candidates aux élections régionales, seules 28 sont menées par des femmes, selon le décompte de francetv info.

12h19 : Le médecin français a été mis en examen pour "corruption passive" par les juges d'instruction parisiens en charge de l'enquête judiciaire sur ce scandale de corruption sur fond de dopage, ajoute L'Express.

12h14 : L'Express avance que ce médecin français aurait touché "au moins 190 000 euros" "pour fermer les yeux sur certains cas de dopage".

12h13 : Le domicile de ce médecin français, sur qui pèsent de lourds soupçons, a été perquisitionné par les policiers français qui enquêtent sur ce scandale de corruption sur fond de dopage.

12h11 : Le médecin français Gabriel Dollé était responsable de la lutte antidopage au sein de la Fédération internationale d'athlétisme jusqu'à l'année dernière, écrit L'Express.