Cet article date de plus de six ans.

Renaud Lavillenie et Valerie Adams athlètes de l'année

Le perchiste Renaud Lavillenie, auteur du record du monde(6,16 m) le 15 février à Donetsk (Ukraine), et la lanceuse de poids néo-zélandaise ont été couronnés athlètes de l'année lors du Gala de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), ce vendredi soir à Monaco. Lavillenie, qui succède à l'icône du sprint Usain Bolt, est le premier Français à recevoir la récompense instituée depuis 1988.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Renaud Lavillenie (VALERY HACHE / AFP)

Chez les dames, la palme est revenue à la Néo-Zélandaise Valerie Adams,  deux fois en or aux JO et quadruple championne du monde du lancer du poids. C'est la première fois que l'IAAF récompense deux spécialistes de concours  la même année. "Ca ne pouvait pas être mieux comme année que l'année 2014. Et maintenant  j'ai la reconnaissance de toute la famille de l'athlétisme", s'est exclamé  Lavillenie, champion olympique en 2012 à Londres. 

"Le record du monde a forcément pesé dans la balance mais je n'ai pas fait  que ça cette année. A la différence de Valerie (invaincue depuis 56 concours,  ndr), j'ai connu une défaite cette saison. Mais j'ai aussi remporté un  troisième titre européen (en plein air)", a souligné le lauréat. "Pour nous (les spécialistes des concours), c'et difficile de lutter contre  les disciplines plus "glamour" comme le sprint, alors c'est formidable comme  message. Pour moi, ma famille, mon pays et toutes  les femmes lanceuses", a  remarqué Adams.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Renaud Lavillenie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.