Cet article date de plus de neuf ans.

Participation record pour le 37e marathon de Paris

Plus de 50.000 coureurs, anonymes ou professionnels, participent ce dimanche au marathon de Paris. Une 37e édition d'ores et déjà record. Loin derrière les favoris éthiopiens et kenyans, des milliers d'anonymes vont tenter de dépasser leurs limites, dans un froid qui s'annonce glacial.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Jacky Naegelen Reuters)

Environ 0°C sur la ligne de départ. Guère plus à l'arrivée, Porte Dauphine. Cette 37e édition du marathon de Paris promet des températures bien peu agréables pour les coureurs. Mais l'essentiel n'est pas là.

Car pour les organisateurs, le succès est déjà acquis ; 50.000 personnes se sont inscrites cette année, preuve du regain d'intérêt que suscite une discipline, le marathon, ô combien éprouvante et qui demande des mois de préparation. 50.000, au moins, c'est bien plus que le chiffre enregistré l'année dernière, où 43.000 coureurs avaient participé.

Près de 140 pays représentés

Mis à part les Français bien sûr, ou encore les grandissimes favoris éthiopiens et kenyans, le marathon de Paris accueille encore une fois des sportifs venus des quatre coins de la planète. 140 pays précisément seront représentés, dont les États-Unis, la Belgique, l'Australie, le Royaume-Uni.

Le parcours, lui, est toujours aussi magique : départ à 8h30 du haut de l'avenue des Champs-Élysées, puis passage pendant 42,195 kilomètres devant les plus populaires monuments parisiens; Tour Eiffel en tête. Les meilleurs devraient mettre un peu plus de 2h05 pour accomplir l'effort. Les "moins bons" plus de 5 heures. Mais, pour le marathon de Paris plus que jamais, et au risque du cliché, l'important ici n'est pas de gagner.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.