VIDEO. Oscar Pistorius : pas coupable de meurtre mais pas encore acquitté

"L'accusation n'a pas réussi à prouver (...) que l'accusé est coupable de meurtre avec prémédication", a déclaré la juge, qui peut encore poursuivre l'athlète pour homicide involontaire.

AC.HINET / FRANCE 2

Enorme surprise. Jeudi 11 septembre, à Pretoria, la juge sud-africaine chargée du procès d'Oscar Pistorius a blanchi le champion paralympique des accusations de meurtre sur sa compagne Reeva Steenkamp.

Ni la préméditation ni le meurtre n'ont été retenus. La justice estime qu'il ne pouvait pas savoir qu'il allait tuer qui que ce soit la nuit de la mort de sa petite amie. "De toute évidence, il n'a pas volontairement anticipé qu'il puisse y avoir la moindre possibilité qu'il allait tuer la personne derrière la porte, encore moins la victime puisqu'il pensait qu'elle se trouvait dans la chambre", a dit la juge devant l'accusé en larmes.

Pas encore acquitté

Tout en qualifiant Oscar Pistorius de témoin "fragile" et "louvoyant", la juge Thokozile Masipa a déclaré que cela ne suffisait pas pour le reconnaître coupable dans un dossier fondé, selon elle, sur des preuves indirectes.

Mais Oscar Pistorius peut encore être reconnu coupable d'homicide involontaire si la juge estime qu'il a fait preuve de négligence en tirant sur Reeva Steenkamp. Le tribunal a renvoyé à vendredi la suite du verdict.
Le champion paralympique Oscar Pistorius écoute la juge au tribunal de Pretoria (Afrique du Sud), le 11 septembre 2014.
Le champion paralympique Oscar Pistorius écoute la juge au tribunal de Pretoria (Afrique du Sud), le 11 septembre 2014. (PHILL MAGAKOE / POOL / AFP)