DIRECT. Afrique du Sud : Oscar Pistorius plaide non coupable pour l'assassinat de Reeva Steenkamp

Le procès de l'athlète handisport, qui a tué sa petite amie le 14 février 2013, s'ouvre lundi devant le tribunal de Pretoria. Il doit durer trois semaines.

THOMAS PAGA - FRANCE 2
Ce qu'il faut savoir

Oscar Pistorius a tué de quatre balles sa petite amie,  Reeva Steenkamp, dans sa résidence sécurisée de Pretoria le 14 février 2013. Son procès s'ouvre lundi 3 mars, devant le tribunal de Pretoria. Il doit durer trois semaines. 

Du fait de sa popularité, le procès très médiatisé se déroule sous l'œil des caméras qui retransmettront les évènements 24 heures sur 24. Seul le témoignage d'Oscar Pistorius ne sera pas retransmis.

De son côté l'icône sportive a créé un compte twitter chargé de relayer l'avancement du procès. Nommé "Factual Updates" (mises à jour factuelles), le compte affirme qu'il apportera "la vérité vraie, et donnera des informations qui deviendront de plus en plus évidentes au fur et à mesure du procès".

Les avocats vont plaider la méprise tragique : Pistorius a entendu du bruit, a cru qu'un cambrioleur s'était introduit par la fenêtre des toilettes, et a fait feu avec son arme sans sommation, croyant que Reeva était toujours au lit.

L'accusation, au contraire, tentera de démontrer que le meurtre était prémédité, malgré l'absence de témoins. Il lui faudra démontrer que le comportement de l'athlète a été pour le moins irrationnel : tirs à l'aveugle sans avoir identifié la source du bruit et sans avoir cherché à parler à son "cambrioleur". Le Parquet estime qu'il s'agit d'un assassinat.

 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PISTORIUS

18h11 : Tic tac, il est 18 heures. Faisons le point sur les grands titres de l'actualité en ce début de soirée :

La Russie lance un ultimatum aux forces ukrainiennes en Crimée, selon un responsable du ministère ukrainien de la Défense. Elles doivent reconnaître les nouvelles autorités pro-russes en Crimée et partir, sous peine de subir un assaut. Suivez les événements en direct.

Des vagues allant jusqu'à 14 mètres sont attendues dans le Sud-Ouest, qui se prépare à l'arrivée de la tempête Christine. 13 départements sur la façade ouest de la France, des Pyrénées-Atlantiques à la Manche, ont été placés en alerte orange. En Bretagne et en Gironde, certaines communes sont déjà inondées.

Accusé d'avoir favorisé une société gérée par des proches, Jean-François Copé dénonce une "vendetta" et propose une loi pour la "transparence" des comptes des formations politiques. "On ne peut pas attendre", répond le député UMP Laurent Wauquiez qui demande de "lever les doutes" sur les comptes du parti immédiatement.

 La première journée d'audience du procès d'Oscar Pistorius a été dominée par le témoignage accablant d'une voisine qui dit avoir entendu des "cris à glacer le sang" d'une femme au moment du drame. L'athlète, accusé de l'assassinat de sa petite amie, a plaidé "non coupable".

16h27 : La première journée d'audience du procès d'Oscar Pistorius a été dominée par le témoignage accablant d'une voisine qui dit avoir entendu des "cris à glacer le sang" d'une femme au moment du drame. L'athlète, accusé de l'assassinat de sa petite amie, a plaidé "non coupable". Voici l’ouverture du procès ce matin et l’analyse de notre consœur de France 2 Anne-Charlotte Hinet sur place.


(THOMAS PAGA - FRANCE 2)

16h09 : Il est un peu plus de 16 heures. Faisons le point sur les grands titres de l'actualité en ce milieu d'après-midi.

L'Union européenne va-t-elle parvenir à contrer Vladimir Poutine ? Les ministres des Affaires étrangères des 28 sont réunis pour tenter de trouver une position commune sur la crise en Ukraine. Parmi les pistes envisagées : une médiation proposée à Moscou. Les événements sont à suivre en direct sur francetv info.

Il dénonce une "chasse à l'homme". Accusé d'avoir avantagé une société dirigé par des proches, Jean-François Copé riposte en taclant les médias et en demandant la transparence financière pour tous les partis. Retrouvez ses déclarations dans notre article.

Fin de la première journée du procès d'Oscar Pistorius, accusé de l'assassinat de sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp, à la Saint-Valentin 2013. L'athlète a plaidé "non coupable", tandis qu'une voisine a assuré avoir "été réveillée par de terribles cris d'une femme" la nuit du drame.

13 départements de la façade ouest sont en alerte orange. Les vagues doivent atteindre leur puissance maximale ce soir, mais plusieurs communes littorales connaissent déjà des débordements et des inondations. Le point sur la situation en Bretagne et en Gironde.

14h52 : La première journée du procès d'Oscar Pistorius s'achève à Pretoria (Afrique du Sud). Il doit durer trois semaines.

14h25 : Appelée à témoigner au procès, une voisine d'Oscar Pistorius assure avoir "été réveillée par de terribles cris d'une femme" la nuit où le champion paralympique a abattu sa compagne, en février 2013. "Elle appelait au secours." Vous pouvez regarder l'audience en direct ici.

14h09 : 14 heures, la pause déjeuner est terminée. Faisons le point sur l'actualité.

Pour lui, tout cela n'est qu'une "vendetta", une "chasse à l'homme". Accusé d'avoir favorisé des proches lors de la campagne présidentielle, Jean-François Copé riposte en exigeant la transparence financière de tous les partis. Francetv info vous dit ce qu'il faut retenir de sa "déclaration solennelle".

Comment faire reculer Vladimir Poutine ? Alors que Kiev accuse le Kremlin d'avoir choisi la guerre, les Européens tentent d'adopter une position commune face à la Russie. La bourse de Moscou plonge. Suivez les événements en direct.

Il plaide "non coupable". Le procès d'Oscar Pistorius s'est ouvert en Afrique du Sud. Le champion paralympique est accusé de l'assassinat de sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp, à la Saint-Valentin 2013. Regardez l'audience ici.

12 Years A Slave, du cinéaste britannique Steve McQueen, est devenu le premier film d'un réalisateur noir à décrocher l'Oscar du meilleur film. Francetv info revient sur le palmarès et les événements marquants de cette 86e cérémonie.

12h09 : Il est midi, voici l'essentiel de l'actualité de cette matinée :  • Jean-François Copé se dit victime d'une "chasse à l'homme"Accusé d'avoir favorisé des proches lors de la campagne présidentielle, le président de l'UMP riposte. Il annonce qu'il va déposer une proposition de loi exigeant la transparence financière de tous les partis depuis 2007.

 Entre menaces d'isolement et main tendue, les Occidentaux cherchent une solution diplomatique avec la Russie. Moscou campe sur ses positions. Le Kremlin est accusé par Kiev d'avoir choisi la guerre. Face à la crainte d'une escalade militaire, les Bourses européennes plongent.

•  Le procès d'Oscar Pistorius s'est ouvert en Afrique du Sud. Le champion paralympique plaide "non coupable" de l'assassinat de sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp, à la Saint-Valentin 2013.

•  12 Years a Slave, du cinéaste britannique Steve McQueen, est devenu le premier film d'un réalisateur noir à décrocher l'Oscar du meilleur film. Retrouvez le palmarès complet de cette 86e cérémonie dans notre article.

11h27 :  Le procureur au procès du champion paralympique Oscar Pistorius affirme que la thèse de la méprise, défendue par l'accusé, "n'est pas plausible, et doit être rejetée".

11h26 :  Une voisine d'Oscar Pistorius livre un témoignage à charge. Elle raconte avoir entendu des "cris terribles" de femme le soir du meurtre. Un peu plus tôt, l'avocat du champion handicapé accusé de l'assassinat de son amie a assuré qu'il allait prouver qu'"il n'y a jamais eu de dispute, ce soir-là".

10h50 : "Non coupable, Madame", répond Oscar Pistorius à la juge, après avoir assuré qu'il avait bien compris les chefs d'accusation retenus contre lui. Accusé de l'assassinat de sa petite amie, il plaide aussi non coupable des autres charges retenues, notamment port d'armes et usage d'armes prohibés.

10h48 : Vous pouvez suivre en direct et en vidéo le procès d'Oscar Pistorius. C'est par ici.

10h47 : L'image est furtive. Voici l'arrivée de l'athlète sud-africain Oscar Pistorius devant la Haute Cour de justice de Pretoria (Afrique du Sud), accueilli par une nuée de journalistes. Il risque la prison à vie pour la mort de son amie, le mannequin Reeva Steenkamp.

(REUTERS)

10h41 : Après une brève interruption, le procès d'Oscar Pistorius reprend. L'athlète handicapé plaide "non coupable" pour le meurtre de sa petite amie à la Saint-Valentin 2013.

10h12 : Il est 10 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité de cette matinée : 

• Jean-François Copé promet de se "battre" et se défend de toute "surfacturation". Le président de l'UMP est mis en cause par Le Point, qui l'accuse d'avoir favorisé une société amie avec l'argent du parti. Il doit faire une "déclaration solennelle" à 11 heures au siège du mouvement, à Paris.

• Les marchés financiers s'inquiètent d'une possible intervention russe en Ukraine. Sur le terrain, les préparatifs iraient bon train. La diplomatie s'active pour éviter l'escalade militaire.

• Oscar Pistorius est arrivé ce matin devant la Haute Cour de justice de Pretoria. L'athlète handicapé sud-africain doit répondre de la mort de son amie, le mannequin Reeva Steenkamp, lors de la Saint-Valentin 2013. 

•  Twelve Years a Slave, du cinéaste britannique Steve McQueen, est devenu le premier film d'un réalisateur noir à décrocher l'Oscar du meilleur film. Retrouvez le palmarès de la 86e cérémonie dans notre article.

09h01 : Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius est arrivé au tribunal de Pretoria où il devra répondre du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, qu'il a tuée le 14 février 2013. Il risque vingt-cinq ans de prison.

08h37 : Accusé du meurtre avec préméditation de sa petite amie, Oscar Pistorius risque la réclusion criminelle à perpétuité. Lui plaide l'accident. Notre journaliste Tatiana Lissitzky vous explique les enjeux de son procès.

  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

08h31 : Oscar Pistorius, le premier athlète handicapé à avoir participé à des JO, comparaît à partir de 9 heures en Afrique du Sud pour avoir tué sa petite amie, la nuit de la Saint Valentin 2013. La journaliste de France 2 Anne-Charlotte Hinet est sur place.