Mondiaux d'athlétisme : Mahiedine Mekhissi médaillé de bronze au 3000 m steeple

Le double médaillé d'argent aux JO de Pékin et de Londres a terminé en 3e position, derrière les Kényans Ezekiel Kemboi et Conseslus Kipruto.

L\'athlète français Mahiedine Mekhissi célèbre sa médaille de bronze aux mondiaux d\'athlétisme à Moscou (Russie), le 15 août 2013.
L'athlète français Mahiedine Mekhissi célèbre sa médaille de bronze aux mondiaux d'athlétisme à Moscou (Russie), le 15 août 2013. (PHIL NOBLE / REUTERS)

L'or lui échappe, mais il reste sur le podium. Le Français Mahiedine Mekhissi a terminé 3e de la finale du 3000 mètres steeple, aux mondiaux d'athlétisme de Moscou (Russie), jeudi 15 août. Il a terminé sa course en 8 minutes et 7 secondes. Le Kényan Ezekiel Kemboi conserve son titre, un autre Kényan, Conseslus Kipruto, termine 2e. 

Voir la vidéo
France 2

Mekhissi était l'un des favoris de l'épreuve, après ses deux médailles d'argent aux JO 2008 et 2012, et sa 3e place aux derniers Mondiaux de Daegu (Corée du Sud) en 2011. En demi-finale, l'athlète français s'était aisément qualifié pour la finale en remportant sa série en 8 min 15 secondes.

Deux autres français étaient en lice : Nouredine Smaïl et Yoann Kowal. Ce dernier a fini 8e, tandis que Smaïl a été contraint d'abandonner, après s'être blessé un peu plus d'un tour avant la fin de l'épreuve.

"J'ai cru à la médaille d'or, mais bon..."

"Je suis satisfait de cette médaille de bronze, voilà, j'ai tout donné... J'ai cru à la médaille d'or, mais bon...", a réagi le coureur après sa course, avant d'ajouter qu'il fallait repartir à l'entraînement et qu'il espérait bien battre les Kényans un jour. Et pourquoi pas son ami, Ezekiel Kemboi ? "Au Kenya, il y a un tel réservoir que quand Kemboi va partir, il y en aura un autre derrière", prévient-il, sourire aux lèvres. 

Voir la vidéo
France 2