Dopage et corruption : embarrassée, la Russie minimise

Dominique Derda, le correspondant de France Télévisions en Russie, analyse la réaction russe lundi 9 novembre après le rapport de l'Agence mondiale antidopage pointant du doigt de nombreux athlètes russes.

France 3

Le sport et l'athlétisme en Russie, c'est très important. Tout comme à l'époque soviétique, c'est le nombre de médailles qui, aux yeux de ses dirigeants, font de ce pays une grande puissance. À chaque compétition internationale, la seule question qui vaille pour le pouvoir comme pour l'opinion, c'est : a-t-on fait mieux que les Américains ?

Quelques brebis galeuses

Les réactions ce soir sont embarrassées, mais tant au ministère des Sports qu'à la fédération russe d'athlétisme, on tente de minimiser l'affaire, on parle de quelques brebis galeuses qui ont été écartées ou qui vont l'être et on promet de collaborer avec les instances internationales. Est-ce que cela suffira à éviter à la Russie l'humiliation d'une suspension à moins d'un an des JO de Rio ? Rien n'est moins sûr. La partie s'annonce très serrée.

Le JT
Les autres sujets du JT