Cet article date de plus de cinq ans.

Les faits marquants de la matinée du dimanche 23 août à Pékin

Miguel Angel Lopez est devenu pour la première fois de sa carrière champion du monde du 20km marche, à Pékin. C'est la troisième couronne décernée après ceux du marathon, du poids féminin et du 10 000m masculin. Côté français, Campion a fini 34e de cette épreuve, alors qu'Aurélie Chaboudez s'est qualifiée pour les demi-finales du 400m haies. En revanche, pour quelques centimètres, Mame-Ibra Anne rate la 3e place qualificative de sa série sur 400m.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Miguel Angel Lopez, nouveau champion du monde du 20km marche (FRANCK FIFE / AFP)

La première: Miguel Angel Lopez

Champion d'Europe l'an dernier à Zurich, 3e lors des Mondiaux de Pékin, l'Espagnol Miguel Angel Lopez a décroché sa première couronne mondiale lors du 20km marche. Cinquième aux JO de Londres, il a pris date à un an des Jeux de Rio en établissant un record personnel (1h19"14). Sur un parcours autour du stade olympique, il a rejoint au 17e kilomètre le Chinois Zhen Wang, 3e des JO de Londres, qui pensait bien faire plaisir au public venu en masse, avant de le déposer pour finir en solitaire. Le Canadien Thorne, médaillé de bronze, a établi au passage un nouveau record national de la discipline.

Vidéo: L'arrivée du 20 km marche 

Le quinté: Fraser-Pryce, Bowie, Ta Lou, Ahye et Schippers

Les séries du 100m féminin ont donné une bataille à distance entre deux des grandes favorites. Championne olympique et du monde en titre et meilleure performeuse de la saison (10"74), Shelly-Ann Fraser-Pryce, avec sa couronne de fleur (en attendant une nouvelle couronne mondiale ?) a réalisé le meilleur temps en 10"88, à égalité avec l'Américaine Torie Bowie. Mais cette dernière a couru avec un vent favorable de 0.5m/s, contre 2.3m/s pour la Jamaïquaine. Dans la même série que la patronne actuelle du sprint, l'Ivoirienne Marie-José Ta Lou a donc bénéficié de cet avantage d'éole pour finir en 10"95. Mais deux temps méritent l'attention, par rapport aux conditions climatiques. Les 10"98 réalisés par l'athlète de Trinité-et-Tobago Michelle-Lee Ahye, qui a fini en 10"98 avec un vent défavorable de 1.2m/s. La Néerlandaise Dafne Schippers s'est heurtée à un vent encore plus fort (1.6m/s) pour réaliser un 11"01 encourageant. 

Le duel: Joe Kovacs - David Storl

Meilleur performeur mondial de l'année avec un lancer à 22.56m, Joe Kovacs s'est montré le plus performant lors des qualifications du lancer du poids. L'Américain, avec son meilleur lancer à 21.36m, a devancé l'Allemand David Storl, champion du monde et d'Europe en titre, de 20cm, deuxième meilleur performeur de l'année. Cela promet un concours final de haute lutte, ce dimanche soir (à partir de 13h30 en France). A 37 ans, Reese Hoffa, champion du monde en 2007 à Osaka, en bronze à Londres et vainqueur de la Ligue de Diamant l'an dernier, aimerait bien troubler le jeu de ce duo, lui qui occupe la 3e place avec un lancer à 20.75m.

Les performances: le 400m masculin

Les séries du 400m masculin ont été le théâtre d'une folie collective. Un record d'Asie, un record de Jamaïque, un des Pays-Bas,un de Guyane, et un de Slovénie. Mais surtout, deux hommes ont couru en moins de 44", à moins de 8 dixièmes du record du monde de Michael Johnson. Le Saoudien de 27 ans Yousef Ahmed Masrahi a été le plus rapide en 43"93, à égalité avec le Jamaïquain Rusheen McDonald. Et si LaShawn Merritt, champion du monde en titre, a terminé dans un temps très correct de 44"51, il n'a réalisé que le 7e temps, un peu devant l'athlète de Grenade, Kirani James (44"56), champion olympique en titre. Les demi-finales, lundi, promettent d'être très indécises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.