Cet article date de plus d'un an.

Doha 2019 : retour gagnant pour Hong Liu, les Chinoises font le triplé sur le 20 km marche

La Chinoise Hong Liu a remporté son troisième titre de championne du monde du 20 kilomètres marche en s'imposant devant ses compatriotes Shenjie Qieyang et Liujing Yang. Elle avait déjà été sacrée en 2011 et 2015, avant de faire une pause pour sa maternité en 2017.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Qui pourra perturber la domination chinoise sur la marche athlétique féminine ? La Chine a pris les trois premières places du 20 kilomètres marche des championnats du monde d'athlétisme de Doha, après avoir réussi un doublé la veille sur le 50 kilomètres. Le titre est revenu à Hong Liu, championne olympique de la discipline, devant Shenjie Qieyang et Liujing Yang. Hong a remporté son troisième titre mondial en bouclant la distance sous la chaleur de Doha en 1 heure 32 minutes et 53 secondes. Détentrice des records sur 20 kilomètres (1h 25min 38s) et 50 kilomètres (3h 59min 15s), elle avait manqué les Mondiaux 2017 en raison de sa grossesse et n'a repris la compétition qu'en janvier dernier. 

Une accélération décisive

Hong a su gérer son effort dans le groupe de tête, formé par les trois Chinoises, leur compatriote Yang Jiayu, la Brésilienne Erica de Sena et la Colombienne Sandra Arenas. Celle-ci a été la première à céder. Tenante du titre, Yang Jiayu n'a pas pu suivre l'accélération de Liu sur la fin du parcours. Lâchée, elle a fini par être disqualifiée dans le dernier kilomètre après un quatrième carton rouge pour marche irrégulière. Qieyang et Yang ont mieux résisté mais n'ont pas pu suivre Liu jusqu'au bout, terminant respectivement à 17 et 24 secondes de la championne du monde. De Sena, déjà quatrième à Londres en 2017, a échoué à 19 secondes du podium. 

Les Chinoises déjà sacrées sur 50 km

Samedi soir, les Chinoises Rui Liang et Maocuo Li avaient pris les deux premières places du 50 kilomètres marche féminin, devant l'Italienne Eleonora Giorgi. Chez les hommes, le Japonais Yusuke Suzuki s'est imposé en devançant le Portugais Joao Vieira, plus vieux médaillé mondial à 43 ans, et le Canadien Evan Dunfee. Les hommes disputeront le 20 kilomètres marche vendredi prochain, le 4 octobre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.