Cet article date de plus de deux ans.

Doha 2019 : les Etats-Unis sacrés sur 4x400, les Français septièmes

Les Etats-Unis ont réussi le doublé sur le relais 4x400 mètres, s'imposant facilement chez les hommes et chez les femmes. Les Français ont pris la 7e place de la finale masculine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les Etats-Unis ont remporté le relais 4x400 mètres, dernière épreuve des championnats du  monde d'athlétisme de Doha. Fred Kerley, Michael Cherry, Wilbert London et Rai Benjamin ont un temps lutté avec la Jamaïque, avant de déposer leurs rivaux dans le dernier relais. Ils se sont finalement imposés en 2 minutes 56 secondes et 69 centièmes, plus d'une seconde devant les Jamaïcains (2'57"90). La Belgique des frères Dylan et Kevin Borlée a pris la troisième place en 2'58"78. 

Nouvelle déception pour les Bleus

Les championnats du monde d'athlétisme ne pouvaient pas terminer sur une bonne note pour les Bleus. Seuls rescapés d'un samedi noir pour l'équipe de France, les relayeurs du 4x400 mètres ont été balayés en finale ce dimanche. Ils ont terminé septième sur assistant de loin au sacre des Américains. Dès le premier relais de Ludvy Vaillant, ils ont été relégués dans les dernières positions. Ses coéquipiers Christopher Naliali, Thomas Jordier et Mame-Ibra Anne n'ont pas pu combler l'écart, cédant même face à l'Italie. 

Les Américaines faciles

Les Etats-Unis s'offrent un doublé sur les relais pour conclure les Mondiaux. Les Américains ont dominé largement leur 4x400 mètres, pour terminer avec trois secondes d'avance. Victorieuses en 3 minutes, 18 secondes et 92 centièmes, Phyllis Francis, Sydney McLaughlin, Dalilah Muhamad et Wadeline Jonathas ont eu le temps de savourer. La Pologne a doublé la Jamaïque dans les vingt derniers mètres pour prendre la médaille d'argent. Les Jamaïcaines ont ensuite été disqualifiées pour permettre à la Grande-Bretagne de monter sur le podium. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.