Cet article date de plus de cinq ans.

Renaud Lavillenie bredouille à Amsterdam

Grand favori du concours, Renaud Lavillenie est passé à côté des Championnats d'Europe où il n'a franchi aucune barre, la faute à un vent tourbillonnant. Le Français qui avait débuté avec une barre à 5,75m a été fortement gêné par les conditions climatiques. Il termine non classé, alors que le titre revient au Polonais Robert Sobera, avec un "petit" saut à 5,60m. Battu aux essais (5,60m), le Tchèque Jan Kudicka est médaille d'argent, alors que le Slovène Robert Renner est en bronze.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Renaud Lavillenie va-t-il pouvoir s'envoler vers une seconde médaille d'or olympique ? (PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA)

"Le vent était beaucoup trop capricieux. 5,60m, c'est vraiment très très bas pour un championnat d'Europe", a commenté l'Auvergnat au micro de France Télévisions. "A l'échauffement j'avais pu passer 5,80m à deux reprises avec les mêmes conditions, mais là je n'ai pas pu. J'ai essayé de faire les réglages, mais ça n'a pas marché", a-t-il déploré. "Depuis 2009, c'est le premier championnat en extérieur que je rate. Dans cinq semaines j'ai une belle échéance", a-t-il indiqué en référence aux prochains Jeux Olympiques.

Le champion olympique 2012 n'a pas encore conquis le titre mondial en plein air, le seul qui manque à son palmarès éloquent, mais aux Mondiaux 2011, 2013 et 2015, le Clermontois avait été médaillé. Lavillenie a pour habitude depuis plusieurs années de commencer ses concours entre 5,70 m et 5,75 m. A Amsterdam, il a été gêné par le vent. Cet échec ne lui permet pas de devenir le premier perchiste à remporter quatre titres continentaux en plein air. Il continue ainsi de partager le record (3) avec l'ex-Allemand de l'Est Wolfgang Nordwig.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats d'Europe d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.