Cet article date de plus de sept ans.

Compaoré bondit sur l'or

Grâce à un bond à 17m46 dès son premier essai, Benjamin Compaoré est devenu le premier Français à devenir champion d'Europe de triple saut. Il a devancé les Russes Adams et Fyodorov. Yoann Rapinier se hisse à la 4e place du concours.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Benjamin Compaoré

Après Teddy Tamgho, Benjamin Compaoré. L'ancien champion du monde juniors en 2006 à Pékin est enfin sorti de l'ombre de son compatriote en devenant champion d'Europe grâce à un triple saut à 17m46. Le Strasbourgeois a assommé le concours dès son premier essai. Son second, estimé à 17m18, lui aurait suffi pour conserver l'or puisque Lyukman Adams, médaille d'argent, était relégué loin, très loin (17m09). 

L'Alsacien a su se déjouer des derniers mois compliqués, ponctués  d'une opération pour enlever un os brisé à l'arrière de la cheville gauche,  pour s'offrir le plus beau des étés. "J'essaie de ne pas penser à l'opportunité qui peut se présenter, qui peut  être belle, je veux juste donner le meilleur de moi-même", avait-il simplement  avoué avant la compétition. Il peut désormais s'afficher tout sourire, avec l'or autour du cou.

Le triple saut victorieux de Benjamin Compaoré : 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats d'Europe d'athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.