Cet article date de plus de trois ans.

Athlétisme : Pierre Ambroise Bosse mis en examen pour violences volontaires

Le mystère s'amplifie dans l'affaire Pierre-Ambroise Bosse. Selon France Bleu Gironde, le champion du monde du 800 mètres a été mis en examen pour violences volontaires, alors qu'il s'était présenté comme étant la victime d'une agression datant du 25 Août dernier. L'un de ses agresseurs présumés remet en cause la version du fondeur selon laquelle, il aurait été la seule victime de l'altercation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde du 800 mètres en 2017. (JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA)

Selon l'avocat du présumé agresseur, son client n'a fait que se défendre après avoir reçu une canette de bière lancée par l'athlète de 25 ans. Revenant récemment sur l'altercation, Bosse avait quant à lui déclaré sur SFR-Sport, "ce sont des choses qui arrivent en soirée. Apparemment il y a des gens qui ont l'alcool très mauvais, j'ai toujours eu l'alcool joyeux, moi", sans rentrer dans le détail des faits, en raison de l'instruction en cours. Mais il avait trouvé "extraordinaire d'être, apparemment (considéré comme) l'agresseur, maintenant".

C'est ce flou que la justice tentera d'éclairer. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.