Sondage : les maximes préférées des Français

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 12/03/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Combien de fois dans la semaine vous êtes-vous levé du pied gauche ? Vous avez eu, c'est presque certain, une faim de loup. Vous avez peut-être couru le guilledou ? Ces expressions, on les utilise sans même s'en rendre compte. C'est presque du domaine du patrimoine, et elles embellissent la langue française. Un sondage révèle les maximes que nous préférons.

On va avoir du pain sur la planche pour dresser la liste des expressions favorites des Français. Il y en aurait plus de 10.000. Leurs préférées : "Les chiens né font pas dés chats", juste devant "On n'est pas sorti de l'auberge".

"Ne pas jeter l'argent par les fenêtres".

"Ça se voit comme le nez au milieu de la figure".

Sur le marché de Nice, y a-t-il aussi des expressions locales.

"Bonjour petit, comment tu vas ? Est-ce que la daube est cuite ?.

La daube, ça n'a rien à voir avec la choucroute, car les expressions, c'est du sérieux. La preuve, dans "L'Ile aux enfants".

Cher ami, il faut battre le fer pendant qu'il est chaud.

Pour sûr, mais chat échaudé craint l'eau froide.

Elles prennent leur origine dans l'Histoire de France, et réservent parfois des surprises: "Tirer le diable par la queue", ce n'est pas vivre chichement, mais plutôt raisonnablement.

C'était aborder les choses prudemment par le côté non dangereux. On n'a pas intérêt à regarder le diable en face.

"Donner de la confiture aux cochons" vient de la Bible, "Mettre du beurre dans les épinards" date du Moyen Age, quand le beurre était un produit de luxe.

Ça met dans la langue de l'imagination, de la métaphore, des images et souvent des éléments venant de la culture et de la civilisation du passé. C'est un peu un conservatoire.

Ce n'est pas un hasard si les expressions inspirent les humoristes.

Se coucher tard nuit. Celle qui prête à rire n'est pas sûre d'être remboursée.

La conclusion de ce reportage sera signée Pierre Perret.

Comme dit ma concierge, Où y'a Eugène, y'a pas d'plaisir.

Le JT
Les autres sujets du JT