Vols à l'hôtel : 28% des Français repartent avec des pantoufles

Selon un sondage, pour certains clients, une nuit à l'hôtel peut se transformer en razzia. Beaucoup n'hésitent pas à emporter de nombreux objets, parfois insolites.

FRANCE 2

Une serviette, un peignoir, du shampooing ou même une télécommande, qui n'est jamais reparti d'un hôtel avec quelques objets en plus dans ses valises ? Se servir dans sa chambre d'hôtel comme dans un supermarché, près d'un voyageur sur deux succomberait à cette cleptomanie passagère. Selon une étude, 46% des voyageurs veulent garder un souvenir de leur séjour, 44% parce qu'ils trouvent l'objet de leur larcin pratique.

Les Espagnols préfèrent les rideaux

Des choses petites, discrètes, mais parfois aussi des objets beaucoup plus improbables. 28% des Français interrogés repartent avec des pantoufles, alors que 54% des Espagnols préfèrent les rideaux. Certains vont même jusqu'à subtiliser les lunettes des toilettes et la liste ne s'arrête pas là. "Le plus incroyable que j'ai vu partir d'un hôtel c'est un tableau", se remémore Laurie Galloula, directrice des services d'accueil. Chaque année, ces larcins coûteraient aux hôtels entre 5 000 et 20 000 euros en moyenne.

Une chambre du Grand Hotel de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), le 6 mai 2011.
Une chambre du Grand Hotel de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), le 6 mai 2011. (VALERY HACHE / AFP)