Violences conjugales : Marlène Schiappa annonce "des places d'hébergement" supplémentaires dès cet été

La secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes l'a déclaré, mardi, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Marlène Schiappa, la secrétaire d\'Etat à l\'Egalité femmes-hommes, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 9 juillet 2019.
Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 9 juillet 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)

Marlène Schiappa a promis, mardi 9 juillet, de "débloquer les subventions nécessaires" pour lutter contre les féminicides "ainsi que des places d'hébergement en urgence dès cet été". Elle a fait ces déclarations lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, en répondant à la députée LREM du Val-d'Oise Fiona Lazaar.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes a demandé, mardi, à la fédération Solidarité Femmes, qui gère notamment la ligne téléphonique 3919, "une estimation des besoins supplémentaires" que la campagne annoncée dimanche allait engendrer. Marlène Schiappa avait annoncé, dimanche, la tenue d'un "Grenelle des violences conjugales" du 3 septembre au 25 novembre. Ce rendez-vous réunira les ministres concernés, les acteurs de terrain, les services publics, les associations et les familles de victimes.

Depuis le 1er janvier, 75 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-conjoint, selon le décompte du collectif "Féminicides par compagnon ou ex".