VIDEO. Elle dénonce le harcèlement de rue via un compte Instagram dédié

Emanouela a créé le compte Instagram "Dis bonjour sale pute" après avoir été elle-même victime de harcèlement de rue. Voilà pourquoi elle a décidé d'en parler.

BRUT

"Sale pute", "Bouffonne", "T'es moche", "De toute façon, t'es grosse", "Avec ton gros cul"... Voici les nombreuses insultes qu'Emanouela a recensé sur son compte Instagram "Dis bonjour sale pute". Face à la récurrence des situations de harcèlement de rue, Emanouela a décidé de recenser les témoignages de femmes concernées. Et en une semaine, elle a reçu plus de 2000 témoignages. "C'est incroyable qu'après tous les mouvements qu'il y a eu ces dernières années, ces mecs continuent à agir de la sorte et qu'on continue à subir ce genre de choses", s'insurge-t-elle.

"Il n'y a jamais trop de gens qui en parlent. Il n'y a jamais trop de comptes qui en parlent. Il n'y aura jamais trop, en fait", estime-t-elle. Elle-même victime de harcèlement de rue, Emanouela estime primordial d'en parler. Depuis 2018, l'outrage sexiste est puni d'une amende de 750 euros.

VIDEO. Elle dénonce le harcèlement de rue via un compte Instagram dédié
VIDEO. Elle dénonce le harcèlement de rue via un compte Instagram dédié (BRUT)