Saint-Denis : une jeune femme de 20 ans enceinte de trois mois décède, des soupçons de maltraitance de la part de son conjoint

Si l'homicide est confirmé, il s'agirait 71e féminicide depuis le début de l'année en France.

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (GOOGLE MAPS)

Une femme de 20 ans, enceinte de trois mois, est morte après une dispute avec son conjoint à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), rapporte France Bleu Paris, mercredi 3 juillet. C'est un voisin de palier qui a découvert la victime inconsciente dans son appartement après avoir entendu des cris, mardi au matin. La femme est décédée à l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis. Son bébé n'a pas survécu.

Grossesse extra-utérine

Selon un premier rapport d'autopsie dont franceinfo a eu connaissance, la femme de 20 ans est morte des complications d'une grossesse extra-utérine. On ignore à ce stade si ces complications sont dues aux coups portés par son conjoint. L'autopsie fait état d'une seule trace de coup, au niveau de l'œil, porté la veille de sa mort.

Un deuxième homme est en garde à vue, "pour non-assistance à personne en danger". Il s'agit d'un des amis du suspect. Son conjoint, âgé lui aussi d'une vingtaine d'années, a été interpellé à Saint-Denis et placé en garde à vue. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour homicide volontaire.

Dans un communiqué, le maire de la ville, Laurent Russier (PCF) s'indigne de ce nouveau drame : "À nouveau, le sexisme a tué", écrit-il.