Cet article date de plus de six ans.

Meurtre d'Angélique : le début de l'enquête

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Meurtre d'Angélique : le début de l'enquête
Meurtre d'Angélique : le début de l'enquête Meurtre d'Angélique : le début de l'enquête (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

En duplex depuis les locaux de la police judiciaire à Lille (Nord), la journaliste Chloé Borgnon fait le point sur l'enquête concernant le meurtre de la jeune Angélique, 13 ans, dont le corps a été retrouvé dimanche 29 avril au matin, à Quesnoy-sur-Deûle (Nord).

L'homme soupçonné d'avoir tué la jeune Angélique, 13 ans, est toujours en garde à vue ce dimanche 29 avril. L'enquête se poursuit. "Effectivement, le meurtrier présumé d'Angélique est toujours en garde à vue et devrait y rester jusqu'à demain. [lundi 30 avril]. S'il reste si longtemps avec les enquêteurs, c'est parce que ces derniers veulent mener des recherches poussées, pour aller plus loin que les aveux qu'il a déjà prononcés", explique la journaliste Chloé Borgnon, en duplex depuis les locaux de la police judiciaire de Lille (Nord).

Le parquet de Lille va parler à la presse

"Une perquisition a eu lieu aujourd'hui [dimanche 29 avril] au domicile du suspect. Les enquêteurs se sont notamment penchés sur les deux véhicules de la famille et sur leurs ordinateurs. Les résultats de l'autopsie du corps d'Angélique devraient être connus demain. Elle devrait permettre de savoir si l'adolescente a été victime de violences sexuelles. Le contenu des aveux du meurtrier devrait aussi permettre d'éclairer un peu plus les circonstances de ce drame. L'ensemble de ces éléments devrait être donné dans la journée lors d'une conférence de presse du parquet de Lille", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.