"La République n’a pas su vous protéger" : Emmanuel Macron s'engage à mettre en place de nouvelles mesures pour lutter contre les féminicides

Le chef de l'Etat s'est exprimé dans un message posté sur Facebook.

Emmanuel Macron, le 2 juillet 2019, à Bruxelles. 
Emmanuel Macron, le 2 juillet 2019, à Bruxelles.  (BERTRAND GUAY / AFP)

"Mesdames, la République n'a pas su vous protéger." Emmanuel Macron a adressé, dimanche 7 juillet sur Facebook, un message aux 74 femmes assassinées par leur compagnon ou leur ex-conjoint depuis le début de l'année en France.

"Vos prénoms nous sont familiers, vous êtes nos amies, nos mères, nos sœurs, nos filles. La violence qui vous a coûté la vie nous écœure, nous révolte, écrit le chef de l'Etat sur le réseau social. La République française se doit de protéger toutes celles dont la vie est aujourd’hui en danger."

Dans ce message, Emmanuel Macron s'engage ensuite à prendre de nouvelles mesures pour lutter contre les féminicides. Dimanche, la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé, dans une interview au JDD, l'organisation d'un "Grenelle des violences conjugales" à la rentrée. 

"Des solutions existent déjà, il faut les faire connaître et les utiliser au moindre doute", finit par rappeler Emmanuel Macron, appelant les "victimes de violences" ou les proches de victimes à appeler le 3919 ou à faire un signalement sur le site du ministère de l'Intérieur