"Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse la tuer" : une femme poignardée à mort à Toulouse, son conjoint reste introuvable

La victime de 29 ans a été tuée dans la nuit de samedi 5 à dimanche 6 janvier 

Illustration image police
Illustration image police (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Une femme de 29 ans a été poignardée à mort dans la nuit de samedi 5 à dimanche 6 janvier dans le quartier Bellefontaine à Toulouse. Son conjoint a pris la fuite. "C'était comme mon frère. Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse la tuer", a témoigné Bruno, le frère de la victime, à France Bleu Occitanie.

Samedi 5 janvier, Bruno a passé la soirée chez sa sœur et son conjoint, rue Vincent Van Gogh. "On s'amusait, on jouait aux cartes. Je suis parti vers minuit et demi", raconte-t-il à France Bleu Occitanie.

Plusieurs appels à l'aide

Mais sa sœur l'appelle "à 1h18" et lui dit "Bruno, viens, Bruno, viens !". "J'entendais des éclats de verre derrière elle, je suis venu directement. J'ai frappé à la porte, mais personne n'a répondu. Pourtant, je suis resté près de deux heures", poursuit-il.

Il rentre alors chez lui et quelques heures plus tard, il reçoit un nouvel appel, cette fois de son beau-frère, qui lui dit "ta sœur est à terre, il faut que tu viennes", confie Bruno à France Bleu Occitanie. Il se rend de nouveau au domicile de sa sœur, le plus vite possible, mais n'arrive pas à ouvrir la porte. Ce sont les pompiers qui découvriront le corps de la victime, mais son conjoint n'était plus sur place. La victime est une femme d'origine portugaise, qui travaillait dans un centre d'appels. Elle vivait avec sa fille de 6 ans.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire. Il s'agit du deuxième homicide dans le quartier en quelques jours, rappelle France Bleu Occitanie. Vendredi 4 janvier, un jeune homme avait été retrouvé mort, poignardé dans un immeuble.