Info France 2 Affaire Patrick Poivre d'Arvor : une nouvelle femme porte plainte pour viol contre l'ancien présentateur du JT de TF1

Contacté par franceinfo et "Complément d'enquête", le parquet de Nanterre a confirmé, mercredi, le dépôt de cette plainte, et précise que celle-ci est actuellement à l'étude. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'ancien présentateur de TF1 Patrick Poivre d'Arvor, le 14 août 2017 à Amboise (Indre-et-Loire).  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Le journaliste et écrivain français Patrick Poivre d'Arvor visé par une nouvelle action en justice. Une femme a porté plainte pour "viol" à l'encontre de l'ancien présentateur du journal de 20 heures de TF1, mercredi 27 avril au commissariat du 20e arrondissement de Paris, a appris "Complément d'enquête" auprès de la plaignante. Celle-ci évoque quatre heures de déposition et assure avoir été "très bien reçue". Contacté par franceinfo et les équipes de "Complément d'enquête", le parquet de Nanterre confirme le dépôt de cette plainte et précise que celle-ci est actuellement à l'étude. 

La plainte porte sur des faits qui auraient eu lieu en 1995 dans le bureau de Patrick Poivre d'Arvor, selon la plaignante. Le magazine de France 2 "Complément d'enquête", qui diffuse jeudi soir une enquête sur l'ex-présentateur, a recueilli le témoignage de cette femme, renommée "Mathilde". Cette diplômée d'une école de journalisme, âgée de 24 ans à l'époque des faits présumés, travaillait alors à la rédaction de TF1. Dans le bureau du journaliste, "il me demande si j'ai un copain, un amoureux. Je me suis sentie glacée, je lui ai répondu 'non'. Il se lève, il fait le tour de son immense bureau, il vient s'asseoir à côté de moi, il met ses mains sur mes épaules et il m'embrasse", décrit la plaignante auprès de "Complément d'enquête". 

"Il m'a basculée avec ses mains sur la moquette. Mon corps était là mais moi je n'étais plus là. Il a enlevé mon pantalon, il a enlevé son pantalon, et il m'a violée."

"Mathilde"

à "Complément d'enquête"

"J'ai regardé le plafond. Cela a duré deux minutes, pas plus de deux minutes. Il s'est rhabillé, je me suis rhabillée. Il m'a dit 'bonsoir, à demain', poursuit la plaignante, très marquée. Je trouve ça abominable."

Le témoignage de Mathilde

Dans cet entretien, "Mathilde" accuse également Patrick Poivre d'Arvor de tentative de viol. Un soir, après le journal télévisé, dans la rédaction, "il est venu près de moi, contre moi, il a déboutonné son pantalon, il m'a attrapée par les cheveux, il a approché mon visage de son sexe, assure-t-elle. Je me suis débattue, comme une folle. C'était d'une telle violence. Il s'est rhabillé, il est parti, sans un mot." 

Contacté par franceinfo, l'avocat de Patrick Poivre d'Arvor, Philippe Naepels, assure ne pas avoir encore eu connaissance de cette plainte. "Si cette plainte existe, elle fera l'objet d'une enquête judiciaire et monsieur Poivre d'Arvor répondra à toutes les questions qui lui seront éventuellement posées, comme il l'a toujours fait", explique-t-il. 

L'association #MeTooMédias, fondée par des femmes accusant Patrick Poivre d'Arvor de harcèlement et de violences sexuelles, a rapporté dans un communiqué, mercredi, qu'"à ce jour, 26 femmes se sont adressées aux autorités et 16 plaintes ont été déposées contre Patrick Poivre d'Arvor, dont sept pour 'viol'". Le mis en cause a décidé de porter plainte avec constitution de partie civile pour "dénonciation calomnieuse" à l'encontre de 16 femmes l'accusant de harcèlement sexuel ou de violences sexuelles, a appris "Complément d'enquête" auprès de l'avocat du journaliste et du parquet de Nanterre. Il avait déposé une première plainte à l'encontre de ces femmes, classée sans suite en février. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.