Féminicide : Le Havre sous le choc après la mort de Johanna Tilly

800 personnes ont défilé mercredi 18 septembre pour demander justice pour Johanna Tilly, poignardée à mort par son conjoint sous les yeux de leurs enfants lundi. C'est le 105e féminicide depuis début 2019. 

FRANCE 2

Mercredi 18 septembre, en tête du cortège, la mère de la victime et ses amis sont en colère. Johanna Tilly a été tuée lundi sous les yeux de ses trois enfants, assassinée de 14 coups de couteau par son ex-compagnon sur un parking de supermarché du Havre (Seine-Maritime). Le 10 août dernier, elle avait déposé une main courante puis appelé la police le lendemain, s'estimant menacée par l'homme.   

L'auteur incarcéré   

Placé en garde à vue il avait été relâché. Les éléments réunis au cours de l'enquête apparaissant "insuffisants pour caractériser une infraction", selon le communiqué du procureur. Une décision que ne comprend toujours pas la mère de la victime. Depuis un mois, Johanna Tilly avait quitté son domicile et était hébergée ces derniers jours dans un foyer pour femmes. Interpellé, l'auteur du meurtre a reconnu les faits. Il a été mis en examen et incarcéré. 

Le JT
Les autres sujets du JT
800 personnes ont défilé mercredi 18 septembre pour demander justice pour Johanna Tilly, poignardée à mort par son conjoint sous les yeux de leurs enfants lundi. C\'est le 105e féminicides depuis début 2019. 
800 personnes ont défilé mercredi 18 septembre pour demander justice pour Johanna Tilly, poignardée à mort par son conjoint sous les yeux de leurs enfants lundi. C'est le 105e féminicides depuis début 2019.  (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)