Deux-Sèvres : un homme asperge son ex-compagne d'essence, il est condamné à trois ans de prison ferme

La victime, âgée de 33 ans, a une ITT de dix jours. Jugé en comparution immédiate, l'homme a reconnu les faits à l'audience.

Article rédigé par
avec France Bleu Poitou - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Aiffres (Deux-Sèvres). (GOOGLE MAPS)

Un homme a été condamné lundi 8 juin à quatre ans de prison, dont trois ferme, pour violence aggravée contre son ex-compagne, par le tribunal correctionnel de Niort dans les Deux-Sèvres, rapporte France Bleu Poitou.

Jeudi 4 juin, cet homme de 37 ans se rend au domicile de son ancienne compagne, à Aiffres, et l'asperge d'essence. Jugé en comparution immédiate, l'homme reconnaît les faits à l'audience mais nie l'avoir frappée ensuite. Il assure également qu'il n'avait pas l'intention de la tuer. Au président du tribunal qui lui fait remarquer que la jeune femme avait "une morsure à l'oreille", l'individu parle de panique et avoue "une stupidité extrême" mais assure que ce n'est pas sa "personnalité".

Quatre ans de prison dont trois ans ferme avec maintien en détention

La victime, âgée de 33 ans, a une ITT de dix jours. La jeune maman de trois enfants, dont deux issus du couple, a expliqué à la barre qu'"au-delà de ce qui s'est passé, ce n'est pas un fait isolé, ça fait dix ans que ça dure". Son avocate a évoqué un message écrit par l'homme à son ex-compagne : "Si une seule nuit les enfants dorment dehors je te brûle devant le commissariat". L'enquête avait été ouverte pour tentative de meurtre, mais les faits ont été requalifiés en violence aggravée. En condamnant le trentenaire à quatre ans de prison dont trois ans ferme avec maintien en détention, le tribunal a suivi les réquisitions de la procureure. L'homme a également une obligation de travail et de soins, et une interdiction d’entrer en contact avec la victime et de paraître en Deux-Sèvres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.