Cérémonie des César : un ruban pour lutter contre les violences faites aux femmes

La cérémonie des César vendredi soir a notamment été marquée par ces rubans blancs que tous les invités portaient, distribués par la Fondation des femmes pour donner aux femmes victimes de violences les moyens d'agir en justice.

Nahuel Pérez Biscayart décroche le César du meilleur espoir masculin. Au revers de sa veste, lors de la cérémonie, un ruban blanc.
Nahuel Pérez Biscayart décroche le César du meilleur espoir masculin. Au revers de sa veste, lors de la cérémonie, un ruban blanc. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Un petit ruban blanc s'est invité lors de cette 43e cérémonie des César au revers des vestes et sur les robes des invités, distribué par la Fondation des femmes pour donner aux femmes victimes de violences les moyens d'agir en justice.

Donner une voix à celles qui n’en ont pas

C'est Manu Payet, le maître de cérémonie qui le premier aborde le sujet. Pour l'humoriste, il est "formidable que la parole des femmes soit entendue", aussi demande-t-il à la salle de se lever pour montrer les rubans blancs. Le slogan sera #maintenant on agit : la cause des femmes est incarnée par Penelope Cruz, qui reçoit un césar d'honneur pour sa carrière. Sur sa robe bleue, le ruban blanc. "J’espère que cela donnera une voix aux femmes qui n‘ont pas d’exposition publique, indique l'actrice. On ne leur pose par les questions qu’on nous pose. Elles aussi ont besoin de beaucoup d’attention et de soins. Par exemple, pour ce qui concerne les violences domestiques, personne ne les écoute."

J’espère que tout ce qui vient de se passer dans l’industrie du cinéma va aider partout ailleurs Penelope Cruzfranceinfo

Sur scène, les nommés n'abordent pas l'affaire Weinstein et le ruban blanc, mais à leur descente en salle de presse pour les interviews, le sujet est un des thèmes abordés. Nahuel Pérez Biscayart, qui reçoit le césar du meilleur espoir masculin, parle de son pays l'Argentine : "Il y a quelques mois, on disait qu’on tuait une femme toutes les trente heures. Il y a un mouvement très fort en Argentine et dans toute l’Amérique latine, qui s’appelle "Ni una menos" qui se bat contre la violence de genre. Je trouve important de remercier les gens qui sont dans le combat, et qui, peut-être ne reçoivent pas de prix ou qui ne sont pas reconnus par la société ou les gouvernements."

Une "année de la femme" ?

Même Dany Boon, qui reçoit le César du public, parle des femmes : "C’est tous les jours la journée de la femme ! Il ne devrait y avoir qu’un seul jour où ce n’est pas la journée de la femme… et le reste de l’année, ce serait l’année de la femme." Finalement, cette cérémonie est celle de tous les combats, pour Antoine Reinartz, César du meilleur acteur dans un second rôle dans 120 battements par minute, le combat d'Act Up n'est pas fondamentalement différent du ruban blanc. "Ce mouvement très général de pensée amène à des actions et je trouve cela très important. Nous en avions besoin", estime Antoine Reinartz. Plus tôt dans la soirée, Vanessa Paradis avait dit porter ce ruban blanc en soutien à "la lutte contre les violences faites aux femmes et contre les violences faites à chacun."

Cérémonie des César : un ruban pour lutter contre les violences faites aux femmes
--'--
--'--