100ème féminicide de l'année : Cagnes-sur-Mer se recueille après la mort d'une jeune femme de 21 ans

Deux féminicides ont eu lieu ces deux derniers jours : une femme de 92 ans dans le Tarn ainsi qu'une jeune femme de 21 ans à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Son corps a été retrouvé dimanche 1er septembre sous un amas d'ordures après une violente dispute avec son compagnon. Un rassemblement est organisé lundi 2 septembre soir dans la commune.

FRANCE 3

Les citoyens se sont regroupés spontanément à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) après la découverte du corps d'une jeune femme de 21 ans sous des détritus dimanche 1er septembre. "Les organisateurs nous disent simplement ne pas vouloir rester silencieux face à ces drames. Concernant l'enquête et le profil du suspect principal, le compagnon de la victime serait connu des services de police pour des violences conjugales commises en 2016. Les enquêteurs n'ont pour l'instant pas trouvé de trace de plainte concernant la victime de Cagnes-sur-Mer", explique Coralie Becq en direct sur place.

Le suspect est toujours en garde à vue

On sait finalement peu de choses sur la victime. "C'est une jeune femme de 21 ans de la région. "Le parquet de Grasse en charge de l'affaire devrait communiquer dans la soirée. Le suspect est toujours en garde à vue et il peut y reste jusqu'à demain midi avant une possible mise en examen", conclut la journaliste.

Il s\'agirait alors du 100ème féminicide depuis le début de l\'année 2019, selon le décompte du collectif Féminicides par compagnons ou ex.
Il s'agirait alors du 100ème féminicide depuis le début de l'année 2019, selon le décompte du collectif Féminicides par compagnons ou ex. (VALERY HACHE / AFP)