Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Une développeuse informatique dénonce le sexisme du milieu "geek"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Une codeuse informatique dénonce le sexisme du milieu "geek"

Ecœurée par le machisme du milieu "geek" qu'elle subissait au quotidien dans son travail, Nathalie, informaticienne passionnée, a fini par renoncer. Elle témoigne pour "Complément d'enquête". Extrait.

"Complément d'enquête" donnait la parole, le 9 février, à celles ou ceux qui rejettent la mixité. Qui sont ces femmes qui ne supportent plus les hommes ? Nathalie a longtemps travaillé dans un milieu très masculin : l'informatique, un secteur qui compte une femme pour douze hommes. Aujourd'hui, elle ne veut plus en entendre parler. Extrait.

Bac S, choix d'un métier technique, Nathalie ne s'est pas censurée lors de son orientation. Elle "adore coder". Mais à 35 ans, elle a finalement dû renoncer. Même si la réputation de sexisme du milieu "geek" n'est plus à faire, voici un témoignage de plus à verser au dossier.

Remarques déplacées et sensation de ne pas exister

En quinze ans de missions dans la pub et la communication, elle en a entendu, des blagues déplacées. Des réflexions répétées sur ses "petits seins", le "gros cul" d'une autre ou, lors des manipulations d'images sur Photoshop, les instructions comme "tu bouges cette pute à gauche"… Plus douloureuse que les mots, la sensation de ne pas exister, de n'être vue que par son corps. "Un nouveau arrivé depuis six mois était plus écouté que moi", confie Nathalie, à bout de nerfs. Il y a trois semaines, elle a fini par signer une rupture conventionnelle de contrat de travail. Elle veut changer de métier. 

Sur Twitter, les réactions à ce témoignage sont partagées :

Extrait de "La vie dans les hommes", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 9 février 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.