Vidéo Nouvelle-Zélande : un député maori expulsé en plein Parlement pour ne pas avoir de cravate

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Expulsé du Parlement de Nouvelle-Zélande pour avoir porté un collier traditionnel plutôt qu'une cravate. C'est ce qui est arrivé au député maori Rawiri Waititi.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Expulsé du Parlement de Nouvelle-Zélande pour avoir porté un collier traditionnel plutôt qu'une cravate. C'est ce qui est arrivé au député maori Rawiri Waititi.

"J'ai été expulsé de l'Assemblée parce que je ne portais pas de tenue de travail, selon le président de l'Assemblée. Mais comme nous le savons en tant que Maoris, notre tenue professionnelle est le hei-tiki, je porte un costume et une veste, et je pense qu'il est approprié de pouvoir représenter notre peuple dans la tenue avec laquelle je suis là." Rawiri Waititi, co-dirigeant du parti maori et législateur néo-zélandais a été expulsé du Parlement pour avoir porté un collier traditionnel maori au lieu d'une cravate, pourtant obligatoire pour les hommes en vertu d'une décision parlementaire.

Une représentation insuffisante des Maoris ?

Rawiri Waititi et Debbie Ngarewa-Packer sont les codirigeants du parti maori, qui plaide pour une plus grande représentation des Maoris, le peuple indigène de Nouvelle-Zélande. Pour protester contre le code vestimentaire, Debbie Ngarewa-Packer a mis une cravate même si, en tant que femme, elle n'est pas tenue de le faire. Le nouveau parlement néo-zélandais est le plus diversifié du pays, comptant 21 % de Maoris.

Même si certains ont demandé que les parlementaires puissent s'habiller selon leur propre interprétation de la tenue réglementaire, le président de la Chambre s'est rangé du côté de la majorité du Parlement, qui est favorable au maintien du code vestimentaire tel qu'il est. "Vous avez bien recommandé la tenue de travail, et ce que je porte est une tenue de travail maori et une cravate maori. C'est de cette manière que je me présente devant vous aujourd'hui", a déclaré Rawiri Waititi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.