VIDEO. Pendant les fêtes, les transporteurs routiers victimes d'une recrudescence de vols

La période des fêtes est propice aux cambriolages mais également aux attaques de camions de marchandises. Dans certaines régions, la gendarmerie réalise ainsi des patrouilles sur les aires d'autoroutes.

FRANCE 2

Pendant les fêtes, l'activité commerciale attise traditionnellement l'intérêt des malfrats. Outre les cambriolages chez les particuliers ou dans les banques, les transporteurs font face à une recrudescence de vols. Dans certaines régions, la gendarmerie met en place des patrouilles pour protéger les conducteurs routiers et leurs cargaisons, comme ici à Dijon (Côte-d'Or). Ce qui n'a pas suffi à rassurer ce conducteur italien, croisé par les équipes de France 2.

Quant à ceux qui transportent des denrées peu convoitées, ils préfèrent jouer la transparence, explique le major Alain Capelli, du peloton motorisé de la région de Bourgogne. En laissant les portes du camion ouvertes, les chauffeurs anticipent d'éventuels dégâts occasionnés aux bâches, chères à réparer.

Champagne, parfums et marchandises de luxe sont très recherchés. Sans compter un phénomène récent : les attaques contre les fourgons de La Poste, près d'une dizaine en décembre. Postiers et sous-traitants sont inquiets. "C'est la première fois qu'on est confrontés à des braquages avec violence. (...) Nous n'y sommes pas habitués. Nous sommes postiers, pas convoyeurs de fonds", explique Thierry Lagoutte, du syndicat Sud.

Le major Alain Capelli, du peloton motorisé de la région de Bourgogne, effectue des patrouilles sur les aires d\'autoroutes, l\'un des terrains de prédilection des malfrats en période de fêtes.
Le major Alain Capelli, du peloton motorisé de la région de Bourgogne, effectue des patrouilles sur les aires d'autoroutes, l'un des terrains de prédilection des malfrats en période de fêtes. (FRANCE 2 )