VIDEO. Pénalités: Nicolas Sarkozy a payé

363.000 euros, Nicolas Sarkozy se résout donc à rembourser à l'UMP les pénalités qui lui avait été infligées après le rejet de ses comptes de campagne. Le versement de cette somme était au cœur d'une controverse politique et fait l'objet d'une enquête judiciaire. 

France 2

Complicité affichée avec Alain Juppé, Nicolas Sarkozy préside ce soir son premier bureau politique avec le sourire. Et il n'est pas venu les mains vides. Un chèque de plus de 300.000 euros pour rembourser l'UMP, accompagné d'une lettre adressée au trésorier du parti. "J'ai décidé d'assumer personnellement la charge financière de cette pénalité en vous faisant parvenir un chèque d'un montant de 363.615 euros, qui met la formation politique à l'abri de toutes contestations", écrit-il.

Invalidation

Une somme correspondant à la pénalité infligée au candidat Sarkozy après l'invalidation de ses comptes pour la campagne de 2012. Somme payée dans un premier temps par l'UMP avec l'aval de Bercy... Mais au début de l'été, les commissaires aux comptes du parti s'étaient interrogés: était-ce vraiment à l'UMP de régler la facture?

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy à Paris, le 3 décembre 2014.
Nicolas Sarkozy à Paris, le 3 décembre 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)