VIDEO. Le plaidoyer lyrique de Gilbert Collard pour la corrida

Le député FN du Gard s'est exprimé vendredi en faveur de la tauromachie, dont le Conseil constitutionnel scelle le sort vendredi. 

Francetv info

SOCIETE - Habitué des envolées verbales, Gilbert Collard a défendu à sa façon le monde de la tauromachie, vendredi 21 septembre. Invité sur BFMTV à s'exprimer sur le sujet, le député FN du Gard, terre où la tradition tauromachique est très ancrée, a défendu "une culture, celle d'Hemingway, de Picasso, de Federico Garcia Lorca". Il a également opposé "ce monde de minables où tout le monde triche" au "type qui va affronter la mort pour la beauté de l'art". "Et cet homme unique dans la solitude sonore dans laquelle il se trouve, on irait l'expulser ?" s'est étonné l'ancien avocat, doigt accusateur tendu vers le ciel.

Gilbert Collard était interrogé sur le sujet car le Conseil constitutionnel, saisi par des associations de défense des animaux, doit rendre son verdict vendredi sur le maintien ou l'abolition de la corrida en France. La question est délicate pour les hommes politiques qui peuvent payer cher leurs accointances tauromachiques, à l'image du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, malmené sur les réseaux sociaux parce qu'il avait publiquement défendu la corrida.

Gilbert Collard, député FN du Gard, le 26 juin 2012 à l\'Assemblée nationale à Paris.
Gilbert Collard, député FN du Gard, le 26 juin 2012 à l'Assemblée nationale à Paris. (VALLAURI NICOLAS / MAXPPP)