VIDEO. La marche pour l'égalité et contre le racisme réunit des milliers de personnes à Paris

Les associations antiracistes et syndicats veulent dénoncer l'installation en France d'"un climat nauséabond", presque trente ans après la Marche pour l'égalité et contre le racisme.

Le 3 décembre 1983 avait lieu la Marche pour l'égalité et contre le racisme. Trente ans plus tard, quelque 25 000 personnes, selon ses organisateurs, et 3 900, selon la préfecture, ont défilé à Paris samedi 30 novembre pour dénoncer les propos racistes visant la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

SOS Racisme, la Ligue des droits de l'homme, le Mrap, la Licra, France Terre d'asile, la CGT, la CFDT, l'Unsa, la FSU et plus de 35 associations antiracistes, pointent l'installation en France d'"un climat nauséabond".

Harlem Désir s'est invité dans le carré de tête avec plusieurs autres responsables du parti. "Ici, c'est la France de la fraternité qui s'exprime", affirme le premier secrétaire du Parti socialiste, qui dénonce "un climat inacceptable de banalisation du racisme".

Le défilé parisien est parti en début d'après-midi de la place de la République pour rejoindre celle de la Bastille. Outre la marche parisienne, des rassemblements ont eu lieu simultanément dans une centaine de villes de province et dans les départements et territoires d'outremer.

Marche parisienne pour l\'égalité et contre le racisme le 30 novembre 2013
Marche parisienne pour l'égalité et contre le racisme le 30 novembre 2013 (MAXPPP)