Cet article date de plus de six ans.

Vidéo L'Américain Titan ne reprendra pas l'usine Goodyear d'Amiens

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Titan ne viendra pas. L'usine Goodyear d'Amiens ferme définitivement ses portes, sans espoir de reprise.

Après plusieurs mois, les discussions avec les repreneurs potentiels, et notamment avec l'Américain Titan, ont définitivement cessé. La fermeture de l'usine, en janvier dernier, avait occasionné la suppression de plus d'un millier d'emplois. Dans une interview, la direction de l'usine annonce que cette dernière ferme définitivement ses portes, sans espoir de reprise. "Je peux affirmer aujourd'hui que toute discussion avec un repreneur potentiel, y compris Titan, est terminée". Une discussion irrévocable selon elle, accueillie au matin du 28 novembre avec amertume par les ouvriers.

"La France est devenue un pays communiste"

"Ils vous ont dit la vérité. On ne peut pas racheter Goodyear à cause de vos lois. La France est devenue un pays communiste. Et quand vous tomberez aussi bas que la Russie, peut-être que vous aurez une chance de repartir", a déclaré Maurice Taylor, PDG de Titan, interviewé par France 2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.