VIDEO. Des handicapés portent plainte pour discrimination contre Disneyland Paris

Après avoir été alertée par plusieurs familles, l'association Unapei a testé en caméra cachée l'accueil des handicapés mentaux dans le parc d'attractions.

LAETITIA LEGENDRE, ANNE GUERY et PIERRE LE BAUD - FRANCE 2

Une association qui lutte contre les discriminations à l'encontre des handicapés annonce jeudi 3 juillet un dépôt d'une plainte contre Disneyland Paris. L'Union nationale des associations de parents d'enfants inadaptés (Unapei) affirme avoir été alertée par de nombreuses familles et associations pour des "actes de discriminations manifestes" dans ce parc d'attractions. Une femme, accompagnée par sa fille et sa sœur, toutes les deux handicapées mentales, s'est vue refuser l'entrée de certaines attractions. Des agents du parc leur ont carrément demandé de descendre d'un jeu sur lequel elles venaient de s'installer.

Après ces alertes, l'Unapei a décidé de tester les conditions d'admission des handicapés en caméra cachée. Les images sont révélatrices : les personnes handicapées sont sorties es files classiques pour des accès spécifiques qui nécessitent une heure et demie de formalités. Le directeur général adjoint de Disneyland Paris, rencontré par France 2, nie toute "discrimination". "Nous mettons tout en œuvre pour que nos visiteurs handicapés ou autre, soient en sécurité", martèle Daniel Delcourt, directeur général adjoint de Disneyland Paris. 

La rue centrale de Disneyland Paris en avril 2013
La rue centrale de Disneyland Paris en avril 2013 (CHAD EHLERS / TIPS / AFP)