Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Décharges sauvages : un Marseillais fait le buzz avec ses vidéos coups de gueule

A Marseille, Jean-Yves fait le buzz sur les réseaux sociaux avec des vidéos de ceux qui se débarrassent de leurs déchets sur la voie publique. Avec son vocabulaire fleuri et ses images chocs, il récolte un vrai succès d'audience sur le net. Rencontre dans "Envoyé spécial".

"C'est quoi ça ? Sans déconner ! Comment on peut vivre comme ça en 2018 ? Ho ! C'est la fin du monde ou quoi ?" Ce Marseillais ne décolère pas. La raison de son courroux ? Un énorme tas de détritus amoncelés sur le talus. "Sur trois mètres de haut, on trouve de tout : de l'amiante, encore et toujours des frigos… C'est un truc de malade ! Comment peut-on faire pour éradiquer ce fléau, ce cancer ?!" 

Armé de sa gouaille et de son téléphone portable, Jean-Yves Sayag a déclaré la guerre aux décharges sauvages. Dans ses vidéos, ce restaurateur qui est aussi humoriste réclame "des solutions pérennes pour le peuple marseillais, pour le peuple français" et demande à "tous les amoureux de la nature" de les partager.

17 000 fans sur les réseaux sociaux

Ses vidéos, il les poste en direct sur les réseaux sociaux, à destination de ses 17 000 fans. En un an, il en a diffusé 250. Certaines ont été vues plus de 500 000 fois. Jean-Yves filme même les pollueurs en flagrant délit, comme ce camion qui s'arrête le temps de vider sa benne puis repart tranquillement. Dans le commentaire, il ne mâche pas ses mots, mais il n'oublie pas de masquer les visages et les plaques d'immatriculation.

Ce rôle de lanceur d'alerte, Jean-Yves le doit au bien nommé boulevard Frédéric-Sauvage. En plein Marseille, un immense dépotoir régulièrement nettoyé aux frais du contribuable puis souillé à nouveau : des tonnes de gravats, de vieux meubles ou de pneus. Durant l'été 2017, excédé, il a poussé son premier coup de gueule sur internet contre l'inaction des pouvoirs publics. "Envoyé spécial" a suivi son combat et celui d'autres citoyens prêts à traquer les pollueurs et à les dénoncer, quitte à faire justice eux-mêmes.

Extrait de "Décharges sauvages : pas de ça chez moi !', un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 7 juin 2018.

ENVOYÉ SPÉCIAL  / FRANCE 2. décharges sauvages
ENVOYÉ SPÉCIAL  / FRANCE 2. décharges sauvages (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)