Vidéo Classes moyennes : la colère des sans-aides

Publié
Envoyé spécial. Classes moyennes : la colère des sans-aides
Article rédigé par
France Télévisions

"Envoyé spécial" donne la parole à ces Français qui, à chaque hausse de facture, se rapprochent de la misère.

"Envoyé spécial" a voulu donner la parole à quelques-uns de ceux qui gagnent trop pour toucher des aides mais pas assez pour ne pas en avoir besoin. Avec l'essence et l'électricité qui ont augmenté, ils ont désormais des difficultés à mettre de l'argent de côté. Ils font un budget qu'ils regardent à la loupe, ne vont plus chez le boucher... Pour compenser l'inflation, une prime de 100 euros a été débloquée par le gouvernement. Elle concerne 38 millions de Français qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois. 

Les aides fondent, les prix montent

A Strasbourg, pour Jamila et Khaled, pas de prime de 100 euros car ils gagnent juste un peu plus de 2 000 euros. Pour Laëtitia et Nicolas, en région parisienne, ce sont les aides qui ont fondu et la cantine qui a augmenté pour leur enfant. "Envoyé spécial" donne la parole à ces Français qui, à chaque hausse de facture, se rapprochent de la misère.

Un reportage de Marion Cieutat, Mateo Masnada et Bassel Al Hamwi / STP Productions diffusé dans "Envoyé spécial" le 6 janvier 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.