Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Polémique à Angoulême après l'installation de grillages anti-SDF sur des bancs publics

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DAVID BASIER et BERNARD BONNARME - FRANCE 2

Interrogé jeudi par France 2, l'adjoint au maire chargé de la sécurité, "assume parfaitement" le dispositif.

Les SDF sont-ils mis au ban d'Angoulême (Charente) ? Du grillage a été installé autour des bancs publics du centre-ville sur ordre de la municipalité UMP. Objectif : éloigner les sans-abri, les gens alcoolisés et les dealers. L'accès à ces neuf bancs, installés près d'une galerie marchande, est désormais condamné, tandis que d'autres bancs, situés à quelques dizaines de mètres, restent accessibles.

Cette décision est intervenue à la suite d'une concertation avec l'association des commerçants qui estime que ces bancs sont "utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours".

La municipalité "assume parfaitement"

L'installation des grillages à Angoulême a suscité, jeudi 25 décembre, des réactions d'indignation, notamment sur les réseaux sociaux. Mais, Jean Guiton, adjoint chargé de la sécurité, rencontré par France 2, "assume parfaitement" ce dispositif, installé le jour de Noël : "Evidemment, il est très facile et tout à fait regrettable de faire l'amalgame entre une période de Noël et la mise en place de ce dispositif, mais je rappelle que l'accueil, c'est aussi, l'accueil des passants", a-t-il affirmé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.