13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Radicalisation de l'islam : Jean-Louis Borloo "n'a pas bien vu le coup venir" dans les quartiers difficiles

Jean-Louis Borloo, ancien maire de Valenciennes, reconnaît avoir été "surpris" par l’apparition de l’islam radical dans certains quartiers. "Je n’ai pas vu, à ce moment-là, ce qui était encore souterrain"… Extrait du magazine "13h15".

Jean-Louis Borloo a-t-il été surpris par l’évolution des quartiers difficiles avec la radicalisation de l’islam ? "Honnêtement, j’ai été surpris", répond l’ancien ministre délégué à la Ville (2002-2004) et ex-maire de Valenciennes (1989-2002), lors de l’entretien qu’il a accordé à Laurent Delahousse, en octobre 2016, dans le cadre de la collection "Une histoire française" du magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter#13h15).

"Je n’ai pas vu, à ce moment-là, ce qui était encore souterrain. Je ne l’ai pas vu venir. J’étais encore sur la vision d’éclatement social et urbain, donc, violences urbaines, ghettoïsation, enfermement, pas de désenclavement, pas de tramway, pas d’école à la hauteur… J’étais encore sur ce schéma-là", précise celui qui a également été ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale  (2004-2005).

"Il faut gagner la bataille de la propagande et la bataille morale"

"Honnêtement, je n’ai pas bien vu le coup venir", reconnaît à cette occasion Jean-Louis Borloo. Alors, quelle est la solution ? "Si on veut traiter ce problème, il faut tout utiliser en même temps et sortir du débat pour ou contre une mesure. C’est comme dans une guerre : si vous n’avez pas le renseignement, l’observation, la cantinière, l’aviation, la marine, la cavalerie, l’infanterie et la propagande, vous n’y arrivez pas."

"Sur ce sujet-là, il faut tout ça, insiste l’ancien ministre de l’Ecologie (2007-2010). Il faut, à la fois, avoir des sujets militaires, de télécommunications, d’information, de police, d’autorité et une justice adaptée à cette situation. En même temps, il faut gagner la bataille de la propagande et la bataille morale. Si vous ne faites pas les deux, ça va à la catastrophe."

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)