Consommation : la viande végétale, meilleure alternative à la viande animale ?

Publié
Consommation : la viande végétale, meilleure alternative à la viande animale ?
Article rédigé par
C. Tixier, A. Belderrain, S. Guibout, E. Urtado - France 2
France Télévisions

Seriez-vous capable de distinguer de la viande végétale d’un vrai steak haché ? Pas si simple. Les fabricants produisent une matière et un goût qui se rapprochent de plus en plus de l’original. Quatre Français sur dix cherchent à limiter leur consommation de viande animale.

Dans la poêle, même apparence, même crépitement que des émincés de poulet, mais sans un gramme de viande. À l’intérieur, des protéines végétales. Une révolution dans nos assiettes qui envahit désormais les supermarchés. Nuggets, steaks ou escalopes, les consommateurs ont l’embarras du choix. "Ça préserve la planète, c’est très bien pour la santé", approuve une consommatrice.

Des produits qui restent transformés

Dans moins de dix ans, ces produits pourraient représenter 10% du marché de la viande. Un business très juteux, qui aiguise l’appétit des industriels. Cette version végétale séduit de plus en plus de consommateurs. Mais ce faux steak a-t-il vraiment le même goût que la viande ? En Suisse, à Zurich, une usine a accepté de dévoiler quelques-uns de ses secrets, notamment la recette pour produire son poulet végétal. "Il n’y a que quatre ingrédients : des protéines de pois, des fibres de pois, de l’huile de colza, et de la vitamine B12", détaille Lukas Böni, co-fondateur de « Planted ». Même si les industriels ont fait des efforts, tous les produits ne se valent pas, ils restent transformés, souligne Arnaud Cocaul, nutritionniste. Des produits qui ont tout de même de beaux jours devant eux : plus de 20 % des Français déclarent réduire leur consommation de viande animale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.