Cet article date de plus de huit ans.

Une invention belge pour ne plus oublier d'enfant dans la voiture

Une père de famille a mis au point un système d'alerte qui permettrait d'éviter de tels drames, qui pourrait passer du stade du prototype à la commercialisation de masse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le concept a été élaboré dans le cadre d'un concours : il fallait imaginer de nouvelles "options" pour améliorer la sécurité des voitures et de leurs passagers. (SALLY ANSCOMBE / FLICKR SELECT / GETTY IMAGES)

C'est une invention qui pourrait changer la vie de beaucoup de parents tête en l'air. Un père de famille belge, sensibilisé aux décès d'enfants oubliés dans des voitures en plein soleil, a mis au point un système d'alerte qui permettrait d'éviter de tels drames s'il parvient à passer du stade du prototype à la commercialisation de masse.

Le dispositif, adaptable à tout type de voiture, est composé d'un tapis sensible à la pression que l'on place sous le siège de l'enfant et qui est connecté à distance au porte-clés du conducteur, selon le constructeur automobile Opel et l'agence de publicité LDV United.

Lorsque le moteur est coupé et que l'usager du véhicule s'éloigne, laissant derrière lui un enfant sur son siège, un premier signal d'alerte retentit sur le porte-clés. Les capteurs du tapis mesurent ensuite la température : si celle-ci dépasse les 28 degrés dans l'habitacle, une alarme plus forte se déclenche, signifiant qu'il faut immédiatement retourner à la voiture.

Baptisé "Gabriel"

L'idée a germé dans l'esprit de Kenny Devlieger, un Flamand de 29 ans, père de deux enfants, qui avait été ému par la mort d'un bambin laissé toute une journée dans la voiture de son père, un militaire de la région de Bruxelles, qui avait oublié de le conduire à la crèche avant de se rendre au travail. Il l'a soumise dans le cadre d'un concours organisé par le constructeur automobile allemand et l'agence de publicité et destiné à imaginer de nouvelles "options" pour améliorer la sécurité des voitures et de leurs passagers.

Au départ, Kenny Devlieger avait imaginé que le système déclencherait la climatisation de la voiture lorsqu'un enfant reste dans une voiture immobile et surchauffée, a-t-il confié au quotidien flamand De Morgen. Son projet, sélectionné parmi plus de 1 300 autres, a toutefois été jugé irréalisable puisque la climatisation ne fonctionne efficacement que lorsque le moteur tourne.

Le concept a donc été retravaillé avec l'aide d'un bureau d'étude, pour déboucher sur ce système de double alarme. Il a été baptisé "Gabriel", du nom de l'archange messager de Dieu pour les juifs, les chrétiens et les musulmans. Toujours au stade du prototype, il équipera la voiture personnelle de son inventeur. Les organisateurs du concours n'ont pas précisé de calendrier pour sa production à grande échelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.