Cet article date de plus de sept ans.

Un Français cherche sa sœur partie en Syrie pour le djihad

Il y a un peu plus de deux semaines la jeune Nora, 15 ans, originaire d'Avignon partait en Syrie rejoindre les rangs des apprentis djihadistes. Un départ qui a beaucoup surpris sa famille et ses amis, la jeune fille n'était pas connue pour avoir des convictions religieuses affirmées. Son frère aîné a décidé de faire le voyage jusqu'en Syrie pour tenter de retrouver sa sœur. Notre reporter Géraldine Hallot qui est sur place à la frontière turco-syrienne Antakya a pu recueillir son témoignage.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Damaggio Eric Radio France)

Il est arrivé au milieu de la nuit à
l'aéroport d'Antakya, fatigué après un long voyage, un peu perdu aussi lui qui
d'ordinaire voyage peu.

Fouad est le frère ainé de Nora. Il
a quitté Avignon et son travail de chauffeur-routier pour tenter de retrouver
sa sœur.

Sur place, il a quelques pistes :
"J'ai une personne que je dois contacter. Normalement, il doit m'aider.
C'est un ancien soldat de l'armée libre. Il connaît bien les milieux
djihadistes
."

Le jeune homme compte bien aller
jusqu'en Syrie pour aller chercher sa sœur : "Ma petite sœur est en insécurité
alors moi, je ne peux pas rester en sécurité. Dans la famille, on doit
s'entraider, se protéger sinon ça ne sert à rien.

"J'ai peur pour elle et j'ai la
haine contre eux, la rage même. Il n'y a pas de mot. Ils nous l'ont volée c'est
sûr. Une gamine de 15 ans n'a rien à faire là-bas."

Ces deux dernières semaines, Fouad a
parlé à sa sœur à 5 reprises au téléphone. A chaque fois elle répondait la même
chose "je vais bien, je mange bien " comme un discours appris par cœur.

Dimanche dernier, il a reçu un appel d'un syrien, un homme qui demandait sa sœur
en mariage. Fouad a fait rappeler ce numéro par quelqu'un qui parle arabe. A chaque
fois que le nom de Nora est prononcé, la ligne est coupée.

La jeune fille se trouverait actuellement
à Atmé en territoire syrien, une région contrôlée par les factions djihadistes
les plus extrémistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.